fbpx

La pêche du doré à l’automne

La pêche du doré à l’automne

Jasmin Perreault

jasminperreault@gmail.com

Pêcheur d’ombles de fontaine depuis sa tendre enfance, c’est en parcourant les plans d’eau du comté de Portneuf que Jasmin Perreault a appris à taquiner d’autres espèces de poissons. Maintenant collaborateur depuis 2017 au magazine Sentier Chasse-Pêche ainsi qu’auteur du livre Guide d’initiation : la pêche au Québec, il espère continuer de vivre sa passion encore longtemps.

Ah, l’automne, une saison tellement remplie de promesses pour les pêcheurs du Québec! C’est le moment pour vous d’aller taquiner le doré à gué au fleuve Saint-Laurent qui devient de plus en plus accessible lorsque les nuits fraîches reviennent.

Les premiers signes de l’arrivée des dorés près des berges sont visibles si vous vous promenez sur la belle route 138 qui longe notre majestueux fleuve et que vous observez l’arrivée d’insectes en essaim : les fameuses éphémères, communément appelées les mannes. Habituellement, ce phénomène se produit autour dans la deuxième moitié du mois d’août.

C’est à ce moment que je décide d’aller vérifier l’arrivée des dorés pendant une des périodes où ils sont très actifs, c’est-à-dire à la tombée de la nuit.

Autour du coucher du soleil, quand les marées sont sur le baissant, je me présente sur l’un des nombreux quais du comté de Portneuf et je lance des poissons-nageurs trapus (comme un Big O de Cotton Cordell) ou des grosses dandinettes (entre 4 et 5 pouces de long) vers les profondeurs.

Si les morsures tardent et que je remarque que les dorés ne semblent pas présents, je fais une pêche à la ligne morte en lançant un gros ver de terre piqué sur un hameçon robuste suivi d’un plomb le plus loin possible du quai où je me trouve. Gros spécimens de barbues, d’esturgeons et d’anguilles peuvent venir attaquer ma présentation.

L’automne est aussi une excellente période pour partir à la recherche de dorés sur le Saint-Laurent en embarcation! Septembre est le mois où les captures se font le plus facilement.

Cherchez les endroits rocheux en eau peu profonde avec un fort courant à proximité.

Vous y trouverez sûrement du doré et même de l’achigan à petite bouche qui viendra se présenter de temps à autre sur votre poisson-nageur. Les poissons mordront tant à la traîne qu’au lancer.

Enfin, si vous ne possédez pas d’embarcation digne des grosses vagues du fleuve, vous pouvez réserver les services d’un guide professionnel qui vous fera vivre des moments magiques et des pêches impressionnantes et ce, à seulement quelques minutes de chez vous!

Bonne pêche!

#Suivez-nous sur Instagram