fbpx

Saint-Raymond : des efforts remarquables en embellissement

Saint-Raymond : des efforts remarquables en embellissement

Le 18 septembre se tenait au centre multifonctionnel Rolland-Dion l’événement « Moi, je fleuris ma ville ». Comme à l’accoutumée, la Ville de Saint-Raymond et le comité d’embellissement ont souligné les efforts des citoyennes et des citoyens dans le fleurissement de leur milieu de vie.

Micheline Paquet, vice-présidente du comité d’embellissement, a été la première à prendre la parole : « Le comité, en collaboration avec la Ville, organise cette soirée afin de remercier les personnes qui se donnent la peine d’embellir leur milieu de vie. Il suffit d’une jardinière suspendue ou d’une potée placée devant sa galerie pour attirer le regard et faire en sorte que notre ville soit accueillante pour nous et ceux qui la visitent. »

Fernand Lirette, conseiller municipal, a félicité la population pour son implication. « L’an passé, des efforts surhumains ont été faits pour gagner des fleurons, et on a réussi à en obtenir quatre sur cinq, s’est-il réjoui. Je pensais qu’à la suite de ces efforts il y aurait eu un relâchement, mais c’est exactement le contraire qui s’est produit, les gens ont eu la piqûre. »

Par la suite, François Cloutier, contremaître aux bâtiments, a présenté les différentes réalisations effectuées par la Ville en 2019 : aménagement paysager du viaduc de la Côte Joyeuse, de la nouvelle caserne incendie, du nouveau garage municipal, du parc de la colline, la plantation d’arbres et d’annuelles, ainsi que l’entretien de plates-bandes, jardinières, bacs et potées de rue.

Les efforts récompensés

Après la présentation de deux projets importants qui contribuent à l’embellissement de la ville, à savoir la Forêt nourricière et l’Arboretum du Club Lions, les organisateurs de la soirée ont dévoilé le nom du bénévole de l’année.

Il s’agit de Ginette Leclerc, qui a fait partie du comité d’embellissement durant trois ans et qui compte parmi les bénévoles qui ont lancé et développé la Forêt nourricière.

Ginette Leclerc (à droite) a été désignée bénévole de l’année.

« Pour venir s’installer dans une région, il faut d’abord avoir un coup de cœur, a déclaré Mme Leclerc. C’est pour ça que l’embellissement est un jalon important. Ce n’est pas une dépense, c’est un investissement précieux que la municipalité se doit de maintenir si l’on veut continuer notre croissance aussi bien économique que démographique. »

Une entreprise a ensuite été récompensée pour avoir réalisé des efforts remarquables en embellissement. Il s’agit d’Alimentation Duplain, dont le propriétaire Jean Trudel a reçu une plaque de la main des organisateurs.

La soirée s’est poursuivie par la projection de photos de demeures raymondoises se démarquant par leur fleurissement et leurs aménagements paysagers. De nombreux oh! et ah! d’admiration se sont fait entendre dans l’assistance.

L’événement s’est terminé par le tirage de plusieurs prix de présence. Rendez-vous est déjà donné à l’an prochain pour un nouveau « Moi, je fleuris ma ville ».


Photos prises par le comité d’embellissement. 

#Suivez-nous sur Instagram