fbpx

Marie-Claude Gaudet : l’occasion de voter vert

Marie-Claude Gaudet : l’occasion de voter vert

« On veut inculquer une nouvelle vision de ce que devrait être la politique en 2019 ». Ces propos sont ceux de la candidate du Parti vert du Canada dans Portneuf-Jacques-Cartier, Marie-Claude Gaudet.

« C’est plus une vision de la transformation des institutions de la société pour que la préoccupation principale soit la crise climatique, et que toutes les actions posées soient en fonction du climat », ajoute Mme Gaudet.

Ceci dit, le parti dirigé par Elizabeth May propose aussi toute une vision d’actions sociales.

Des préoccupations comme les logements sociaux, l’accès à l’éducation, et l’instauration d’un revenu minimum garanti font que le Parti vert est plus que la protection de l’environnement.

Le Parti vert ne se compose pas seulement d’écologistes, remarque la candidate, mais aussi de gens de la société en général.

Revenons-y tout de même, à l’environnement. « Au Parti vert, ça a toujours fait partie de nos préoccupations. La crise climatique est un fait, et c’est malheureusement devenu un enjeu politique, ce qui ne devrait pas être. Ça devrait concerner tout le monde. Il faut que les gens en place prennent des mesures, peu importe le parti », commente Marie-Claude Gaudet.

Sur le rôle de députée dans l’éventualité de son élection, Mme Gaudet mentionne la nécessité d’être à l’écoute des gens, de répondre aux besoins de la population.

La philosophie des candidats verts, explique-t-elle, est d’être plus proche des gens, d’être moins des politiciens que des gens qui interviennent au niveau de la société.

« Tous les enjeux des agriculteurs, je les comprends, j’ai fait face à ces problèmes », exprime cette ancienne agricultrice, parmi les métiers qu’elle a pratiqués.

La candidate de 62 ans résidente de Shawinigan, a aussi été dans les services financiers et a pratiqué le métier de courtier immobilier.

Elle est également une ex-athlète de niveau olympique, en sport d’aviron.

Elle compte essayer de circuler le plus possible dans l’immense circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier.

« Ce qui est important pour moi, conclut-elle, c’est que les gens sachent qu’ils auront l’occasion de voter vert ».

Cette entrevue a été réalisée mardi sur la terrasse du café La p’tite Brûlerie à Deschambault-Grondines.

#Suivez-nous sur Instagram