fbpx

Un demi-million $ à la Vallée Bras-du-Nord

Un demi-million $ à la Vallée Bras-du-Nord

Bonne nouvelle pour la Coopérative de solidarité de la Vallée Bras-du-Nord, qui reçoit un appui de 500 000 $ du Fonds pour les expériences canadiennes (FEC), du programme Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Cette annonce a été faite mardi par la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly.

L’investissement du gouvernement du Canada vise à soutenir l’agrandissement des installations de la Coop.

Ce demi-million permettra d’accroître la capacité d’hébergement par la construction de chalets locatifs, et d’améliorer les services offerts sur le site par la construction d’un nouveau pavillon d’accueil.

« Ces investissements permettront de bonifier un produit touristique unique dans Portneuf », a exprimé la ministre Joly, ajoutant que la Coop est un « bel exemple de développement récréotouristique durable car elle offre un éventail d’activités qui mettent en valeur l’immense potentiel de cette magnifique région tout en impliquant les différents acteurs ».

Un projet global de 5,4 millions de dollars

L’annonce de la ministre Joly vient conclure le montage financier d’un projet d’invetissement de 5,4 M$ sur cinq ans, dans la Vallée Bras-du-Nord.

Tourisme Québec et l’Office du tourisme de Québec sont parmi les bailleurs de fonds, et le gouvernement provincial annoncera deux ou trois montants qui complétront le montage financier au niveau provincial, ce qui sera l’objet d’un point de presse en octobre.

À quoi servira cet argent ?

Questionné sur le sujet en entrevue mercredi matin, le directeur général Frédéric Asselin a dressé une liste des améliorations et constructions qui viendront bonifier l’offre de la Vallée.

Un million servira à l’ajout de sentiers de vélo de montagne. Un montant de 300 000 $ a déja été investi dans cette réalisation.

On procédera à l’amélioration du réseau de sentiers pédestres. Entretien, mise à jour, réfection de la montée vers la yourte près de la chute Delaney, aménagement d’un belvedère à cet endroit, réfection de passerelles dans le sentier sauvage Le Philosore, sont les travaux qui font partie de l’amélioration des sentiers pédestres « On veut se positionner un peu plus au niveau international », précise M. Asselin.

La Vallée veut aussi développer le ski hors-piste dans les montagnes du secteur Shannahan.

Les nouvelles infrastructures

Voici les investissements annoncés au niveau des infrastructures :

– Construction d’un nouveau pavillon d’accueil dans le secteur Shannahan. Le pavillon actuel sera reconverti, soit en café bistro ou en hébergement.

– Agrandissement du centre de location de vélo de montagne et de la boutique. On doublera la superficie de cette infrastructure.

– Installation de blocs sanitaires avec douches pour la clientèle en hébergement.

– Réorganisation du flux de circulation par des places de stationnement et de l’aménagement paysager. « On veut garder la même «vibe» qu’on a déjà, mais en améliorant nos infrastructures d’accueil et de services », explique le d.g.

– Construction de chalets locatifs rustiques de 2 à 4 places, accessibles pour les familles et les couples ( 1M$ pour environ une dizaine de chalets).

– Acquisition d’un terrain dans le secteur du mont Laura en vue d’y faire de nouveaux sentiers.

Également, un projet non inclus dans le même programme de financement est celui de la construction, toujours dans le secteur du mont Laura, d’hébergements discrets et intégrés au paysage.

Frédéric Asselin estime que la fréquentation actuelle de 100 000 jours/visite pourrait passer à 150 000 en 2022 grâce à ces investissements.

On vise évidemment à attirer une clientèle internationale, mais aussi à consolider et créer d’autres emplois.

Photo : la ministre Joly entourée du maire Daniel Dion, du d.g. et du président de la Vallée, Frédéric Asselin et Gilles Morneau, et du député Joël Godin. (Photo gracieuseté du bureau du député Joël Godin)

#Suivez-nous sur Instagram