fbpx

À l’école Grande Vallée, les élèves cultivent leur savoir

À l’école Grande Vallée, les élèves cultivent leur savoir

La directrice Mélanie Cayer et ses adjointes Mélanie Petitclerc, Marie-Claude Gignac et Mélanie Durocher forment le quatuor de direction de l’école primaire Grande Vallée de Saint-Raymond pour la saison 2019-2020.

Avec 854 élèves inscrits, on constate une augmentation d’une vingtaine d’élèves. On note entre autres une hausse des enfants du programme passe-partout, dont le but est l’intégration à l’école pour les 4 ans. Ces tout jeunes élèves fréquentent le bâtiment Marguerite d’Youville au rythme de deux heures par semaine. Il s’agit donc de classes différentes de la maternelle 4 ans, qui eux viennent à l’école à temps plein.

Cent quinze personnes forment l’équipe école de Grande Vallée. De ce nombre, on compte une cinquantaine d’enseignants, 35 employées au Service de garde, et une vingtaine dans les services complémentaires (psychologues, orthopédagogues et techniciennes en éducation spécialisée (TES)).

Cultive ton savoir

Comme il se doit, l’école primaire raymondoise s’est donné une thématique propre à l’année scolaire bientôt en cours : « Cultive ton savoir ».

Comme l’explique Mme Cayer, « on est arrivés à cette thématique parce que depuis l’an dernier avec le comité école, on a un jardin communautaire (croquarium) à l’extérieur ».

Dans le cadre de la thématique choisie, chacune des classes devra, avec son enseignante, trouver un défi à réaliser au cours de la prochaine année. Par exemple, les élèves d’une classe pourraient se lancer comme défi de pouvoir courir un kilomètre à la fin de l’année scolaire; ou encore de chanter une chanson en espagnol, ou tout autre défi de ce genre.

La rentrée

C’est le 28 août qu’aura lieu la rentrée. Les élèves du premier cycle doivent  arriver pour 8h au bâtiment Marguerite d’Youville, soit par transport scolaire ou avec les parents qui viennent les reconduire. Les membres de la direction rappellent d’éviter à tout prix de se stationner sur les terrains des écoles, mais plutôt de se stationner dans les rues avoisinantes.

Pendant que les élèves seront de retour à l’école, les parents pourront entendre une conférence stimulante et enrichissante sur le thème du « parent coach ». Paule Lévesque était venue offrir sa série de conférences aux parents l’an dernier, et ceux-ci avaient vraiment apprécié. Elle est donc de retour cette année. Mme Lévesque est une blogueuse, chroniqueuse, auteure, et technicienne en éducation spécialisée de formation.

Pendant ce temps au bâtiment Saint-Joseph, les 5e et 6e années seront eux aussi en classe à 8h. Même consigne en vigueur, soit se stationner dans les rues plutôt que sur le terrain de l’école.

À Marguerite d’Youville, les élèves du préscolaire 5 ans entreront à 10h, et ceux du préscolaire 4 ans à 10h15. Précisons ici que pour ces élèves, le transport lors du premier jour d’école doit être assuré par les parents. Ils ne monteront dans l’autobus qu’à partir du deuxième jour de classe.

À Saint-Joseph, les 3e et 4e années (2e cycle) seront en classe pour 13h. Pour leurs parents, Paule Lévesque redonnera sa conférence « le parent coach ».

Les enseignantes pourront aussi profiter du savoir de Paule Lévesque via la conférence « travailler sans laisser sa peau », cela dans un contexte où la tâche devient de plus en plus lourde pour le personnel, notamment en raison de la pénurie de main-d’oeuvre.

Rencontre et assemblée des parents

Au bâtiment Marguerite d’Youville, les rencontres des parents auront lieu le 26 août pour le préscolaire, et le 5 septembre pour le 1er cycle. La rencontre des parents aura lieu le 4 septembre pour le bâtiment Saint-Joseph. Toujours à 18h30.

L’assemblée générale des parents sera le 5 septembre à 19h15. Cette rencontre est importante car on y formera le conseil d’établissement, et l’organisme de participation des parents (OPP). La directrice fait appel aux parents afin de trouver des membres pour oeuvrer dans l’OPP, car c’est grâce à ce comité si les élèves peuvent vivre de belles activités tout au long de l’année.

PAV et projet éducatif

Le plan d’action contre la violence (PAV) se poursuit. « C’est hyper important tout ce qui touche l’intimidation », soutient Mme Cayer.

On continuera aussi les remises du « crayon de la bourse de conduite » à Marguerite d’Youville, et du « bracelet de la bonne conduite » à Saint-Joseph. Également, le mur « laisse ta marque » soulignera les bons coups des élèves en lien avec les valeurs de l’école.

Autre grand chantier, on en sera à la deuxième année du projet éducatif échelonné sur quatre ans.

« Le projet éducatif, c’est ce qui nous définit pour les quatre prochaines années », explique la directrice. On y met de l’avant les valeurs de respect, de persévérance et de responsabilisation. Tant les enfants que les membres du personnel se doivent de respecter ces valeurs.

Le projet éducatif se divise en deux objectifs, soit la littératie (lecture) et le bien-être à l’école. Le PAV et le réaménagement des cours d’école sont parmi les éléments de ce second objectif.

Des travaux

Mentionnons les investissement pour des travaux échelonnés en trois phases annuelles afin de refaire la fenestration et les portes  du bâtiment Saint-Joseph, ainsi que la rampe pour les personnes à mobilité réduite. Également, les deux bâtiments profiteront d’un nouveau lignage dans les cours d’école, notamment pour des jeux comme la marelle et des parcours ludiques.

La cage d’escalier du service de garde du bâtiment Marguerite d’Youville, a été refaite, et on a aussi procédé à des travaux de plomberie.

Parmi les activités, l’aide aux devoirs est de retour. De même que les équipes de basketball, qui seront au nombre de quatre à évoluer dans la ligue de la Commission scolaire de Portneuf. L’équipe sportive des Pionniers sera donc très bien représentée.

Photo : Deuxième de la gauche, la directrice Mélanie Cayer est entourée de ses adjointes : Mélanie Durocher, Marie-Claude Gignac et Mélanie Petitclerc.

#Suivez-nous sur Instagram