fbpx

Marie-Christine Morasse à la direction de la CDSR

Marie-Christine Morasse à la direction de la CDSR

La Corporation de développement de Saint-Raymond (CDSR) a procédé à l’embauche d’une nouvelle directrice pour son volet commercial et touristique. Marie-Christine Morasse entrera en fonction le 3 septembre. Elle terminera donc son mandat à la municipalité de Rivière-à-Pierre le 29 août.

« Il y a près d’un an qu’on avait personne à la permanence de la Corpo, révélait en entrevue le Vice-Président de la CDSR., Louis Cantin. On a une très bonne candidate pour dynamiser ce poste-là ».

Les défis sont multiples pour la nouvelle directrice. Au niveau commercial, il faut notamment revitaliser le centre-ville, et oeuvrer au développement touristique.

« Le tourisme prend toujours de plus en plus de place, et c’est aussi du commercial.  Il faut mettre tout ce monde ensemble pour assurer la cohésion du développement, ajoute Louis Cantin. Ça va tout ensemble, le commercial veut avoir du tourisme, et si on veut garder les touristes, on a besoin de services ».

En outre, selon M. Cantin, ça implique également le volet industriel (dirigé par Richard St-Pierre). « Souvent, on attire les employés grâce aux commerces et aux activités touristiques qu’on a. C’est un tout, et il est important que tout le monde travaille ensemble, dans le même sens », précise-t-il.

Malgré quelques espaces commerciaux qui sont libres, on constate une forte vigueur économique à Saint-Raymond. Qu’on pense aux jeunes gens d’affaires qui se sont impliqués dans des commerces comme la Clef de sol, la Croquée, la boulangerie Chez Alexandre, les Chefs comptables, la Boucherie des chefs, LBO Borgia Impression, etc.

Le rôle de la Corporation sera notamment de rassembler les forces qu’elle constitue avec des organismes comme la Chambre de commerce et la SDC, afin de recréer une synergie qui est un peu disparue ces dernières années.

Ce défi de coordination et de rassemblement fera donc partie intégrante du mandat de Marie-Christine Morasse.

Détentrice d’un DEC en foresterie, Marie-Christine Morasse a notamment travaillé pour la Sépaq, puis pour l’entreprise Polycor. Depuis 2013, elle a occupé le poste d’agente de développement au commerce et aux loisirs pour la municipalité de Rivière-à-Pierre.

La liste de ses réalisations y est impressionnante, qu’on pense seulement au 30e Festival des pompiers en 2013, à la venue de l’émission La Petite Séduction en 2016 et du Grand défi Pierre Lavoie en 2018, autant d’événements majeurs dont elle a assuré l’organisation.

Parlant de la tâche qui l’attend, « on repart sur de nouvelles bases », exprime-t-elle, ajoutant qu’elle veut établir une conciliation du milieu très forte avec tous les partenaires, les commerces, et les citoyens qu’elle veut aussi impliquer.

La mise en place d’une permanence à la CDSR sera suivie d’un remaniement à l’interne, puisque l’organisme a un c.a., mais n’a pas d’exécutif pour le moment.

Les membres qui siègent actuellement sur le conseil d’administration sont : Philippe Moisan, Johane Boucher, Fernand Lirette, le maire Daniel Dion, Benoît Voyer, Morgan Robitaille, Louis Cantin et Réjean Plamondon.

Marie-Christine Morasse a 35 ans et est mère de trois enfants. Bien qu’elle ait grandi à Québec, ses parents sont originaires de Rivière-à-Pierre et de Saint-Léonard.

Photo : Louis Cantin, V.P. du conseil d’administration de la CDSR, et la nouvelle directrice Marie-Christine Morasse

#Suivez-nous sur Instagram