fbpx

Projet Sunny Action : « Ils ont animé et ensoleillé la vie des résidents »

Projet Sunny Action : « Ils ont animé et ensoleillé la vie des résidents »

Ohhh ! Since I saw her standing there ! Un air célèbre et entraînant des années ‘60, sur lequel on peut encore danser à tout moment et tout âge. C’était cette chanson qui jouait à notre entrée dans la grande salle du CHSLD de Saint-Raymond alors qu’on y soulignait la fin de la première édition du projet intergénérationnel Sunny Action.

Sunny Action, c’est le programme créé par la Fondation Sunny D. Extrême, une fondation mise sur pied par le Mauricien Alain Desbiens en 2008.

M. Desbiens a eu cette magnifique et touchante idée en mémoire de son fils Sunny. Le jeune garçon a été victime d’une noyade, et on a dû chercher pendant quatre jours afin de retrouver son corps.

Quant au mot « Extrême », il est là pour indiquer le caractère intergénérationnel du projet, qui réunit les plus jeunes et les aînés, les âges extrêmes de notre société.

Dans Portneuf cet été, ce sont sept jeunes adolescents qui ont participé, dont deux au CHSLD de Saint-Raymond.

Vendredi dernier donc, au Centre d’hébergement et de soins longue durée de Saint-Raymond, une rencontre a justement réuni tous les âges. On y a rendu un bel hommage à Florence Paré et Félix Hamel, 13 et 12 ans, qui à eux deux ont cumulé 102 heures de bénévolat auprès des aînés du centre.

Les deux ont reçu chacun un certificat et un chèque de 100 $, et portent maintenant le badge signifiant qu’ils sont ambassadeurs du projet Sunny Action. « Ils ont animé et ensoleillé la vie des résidents », a souligné la responsable du bénévolat pour Portneuf au CIUSSS, Judith Germain.

« J’aimerais m’adresser aux membres des familles de Florence et de Félix qui sont là : vous avez encouragé vos jeunes à participer aux activités du Centre d’hébergement, on vous remercie de l’avoir fait et de nous avoir fait confiance », a poursuivi Mme Germain.

« J’ai fait le suivi, ajoute-t-elle encore, et les commentaires étaient tous élogieux. Parents, vous pouvez être fiers de vos enfants ».

Invité à prendre la parole, Alain Desbiens a poursuivi dans le même sens en s’adressant aux deux jeunes participants. « Je veux que vous sachiez que ce que vous faites ici est plus grand que vous pensez, ça va jusque dans les familles qui sont heureuses de ça ».

« Sunny Action, ce n’est plus moi, mais ce sont les intervenants et les bénévoles des CHSLD », conclut-il.

Il faut aussi souligner la contribution à ce projet dans Portneuf de la Table de concertation des aînés, et évidemment du club Lions, dont deux des membres étaient présentes à la rencontre de vendredi dernier, mais qui oeuvrent auprès des aînés des centres d’hébergement tout au long de l’année.

La Fondation Sunny D. Extrême s’est donnée pour mission d’offrir aux adolescents une expérience de bénévolat dans les CHSLD. Cet été, ce sont 36 de ces institutions au Québec qui ont accueilli un projet Sunny Action.

Dans Portneuf, Sunny Action s’inscrit dans le programme intergénérationnel Soleil ma vie.

Les jeunes bénévoles Florence Paré et Félix Hamel ont reçu chacun leur certificat des mains du fondateur Alain Desbiens.

Photo d’en-tête : Florence et Félix ont fait la joie des résidents. Ils sont entourés de deux résidentes du CHSLD, Mmes Huguette Moisan et Rita Pépin Marcotte.

#Suivez-nous sur Instagram