fbpx

Un appui de 1,4 M$ à la recherche en sciences animales

Un appui de 1,4 M$ à la recherche en sciences animales

La semaine dernière dans les locaux Centre de recherche en sciences animales  de Deschambault (CRSAD), le secrétaire parlementaire de la ministre Marie-Claude Bibeau (Agriculture et agroalimentaire), soit le député de La Prairie Jean-Claude Poissant, était sur place pour annoncer un investissement de 1,4 millions de son gouvernement en appui à la recherche novatrice en sciences animales.

Cet investissement concerne trois projets de recherche.

Le montant le plus important, soit 719 000 $, va à un programme de recherche sur les chèvres. Il s’agit de déterminer l’âge optimal pour le sevrage et ses effets sur la croissance, la santé et la production laitière de cet animal.

Le second volet est un montant de 553 000 $ consacré à la recherche sur les effets des probiotiques sur la santé des abeilles mellifères. On veut ainsi trouver le moyen d’améliorer leur longévité, leur immunité aux maladies, le rendement et la qualité de leur production.

Enfin, un volet de recherche de 123 000 $ portera sur la conception d’une approche nutritionnelle dans la production du foie gras. On veut ainsi déterminer l’apport alimentaire optimal pour les canards, et ultimement améliorer le bien-être des animaux, réduire les coûts de production et augmenter la confiance du public.


« La recherche et l’innovation sont essentiels pour améliorer l’efficacité et la compétitivité de notre secteur agricole et le garder à la fine pointe », déclarait Jean-Claude Poissant.

« Le CRSAD est très reconnaissant de cet appui majeur à ses activités de recherche dans des secteurs émergents à fort potentiel de croissance de l’agriculture québécoise et canadienne », déclarait de son côté le président du CRSAD, Doris Pellerin.

Cet investissement provient du programme Agri-science du Partenariat canadien pour l’agriculture (PCA).

Le PCA consiste en un investissement quinquennal de trois milliards de dollars des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux afin d’améliorer la compétitivité du secteur par la recherche, la science et l‘innovation.

Consultez le site web du CRSAD

 

#Suivez-nous sur Instagram