fbpx

Joël Godin victime d’une attaque de sa page Facebook

Joël Godin victime d’une attaque de sa page Facebook

Le député fédéral Joël Godin a été victime d’une attaque de sa page Facebook professionnelle. Depuis dimanche matin, il ne peut plus publier ou communiquer via Facebook en raison du vol de son accès à sa page publique.

La personne coupable de ce geste a supprimé tout l’historique, soit les photos, les échanges et les vidéos.

« Cette page Facebook est la vitrine de toutes mes belles rencontres avec vous et des actions posées pour défendre les intérêts des citoyens de Portneuf – Jacques-Cartier depuis quatre ans… », a déclaré Joël Godin.

« C’est un peu mon porte-folio que j’ai perdu. [… ] C’est une intrusion dans ma vie personnelle, et un gros sentiment d‘impuissance», ajoutait-il mardi matin en entrevue téléphonique.

À l’approche de la campagne électorale, M. Godin se questionne sur les motivations qui ont conduit à ce geste mal intentionné. De voir tout l’historique supprimé apporte beaucoup de questionnements. « Qui a intérêt à faire ça, et quels sont les gains ? Je ne souhaite ça à personne, même pas à mon pire ennemi », clame-t-il.

« Nous ne pouvons mesurer l’impact d’un tel détournement, à quelques semaines du lancement de la campagne électorale fédérale », dit M. Godin.

Il y a quelques semaines, Joël Godin avait insisté sur l’importance de la protection des informations personnelles.

L’attaque provient du Vietnam. Le malfaiteur a pris le contrôle de l’administration de la page en lieu et place de M. Godin, et en a effacé graduellement tout l’historique. Le député a réussi, avec l’aide de collègues de son parti, à récupérer sa page, qui est désormais sans contenu. Seuls les partages provenant d’autres pages sont restés, le voleur n’ayant probablement pas réussi à les effacer.

« On travaille avec Facebook pour récupérer, mais on n’a pas beaucoup d’espoir », déplore Joël Godin.

Toutefois,  le député de Portneuf – Jacques-Cartier n’a pas l’intention de porter plainte dans ce dossier qu’il qualifie de rocambolesque et préfère passer à autre chose.

« Malgré l’ampleur du contenu supprimé, personne ne pourra m’enlever la richesse des relations que nous avons construites ensemble ces dernières années. Même les photos effacées, les accomplissements, les rencontres et les réalisations demeurent », assure Joël Godin.

Suite à la perte de tous les échanges en cours, plus particulièrement ceux des derniers jours, le député invite la population à communiquer au numéro de téléphone 418 870-1571 ou au courriel joel.godin@parl.gc.ca afin de procéder à un suivi rapide et efficace des dossiers et des échanges initiés sur Facebook.

Photo : Joël Godin, qu’on est habitué de voir sourire aux lèvres, s’est dit « sonné » par cet événement dont il serait le seul député à avoir été victime.

#Suivez-nous sur Instagram