fbpx

Cultive ton avenir : un projet qui porte ses fruits

Cultive ton avenir : un projet qui porte ses fruits

Cette année encore, plusieurs jeunes adultes âgés de 16 à 35 ans prennent part au projet Cultive ton avenir du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Portneuf. Le but : soutenir leur insertion sociale et professionnelle.

La pluie vient de s’arrêter. Le chant des criquets se fait entendre et une légère brise souffle sur la prairie. Le cadre est enchanteur.

Nous sommes à Saint-Alban, au bout du rang Saint-Joseph, où se trouve sur une parcelle de terre de la ferme Terra Sativa un grand jardin.

Ce jardin, ce sont les participants au projet Cultive ton avenir qui s’en occupent.

Le 7 août, lors de la Fête des récoltes, ils étaient tous très fiers « de présenter le fruit de leur travail », comme l’a mentionné avec justesse Metchinou-A. Maillé, chargée de projet au CJE.

Les jeunes ont organisé une visite guidée du jardin, où poussent de nombreuses variétés de légumes et de fruits : brocolis, choux, radis, pois, laitues, poireaux, concombres, betteraves ou encore mûres, framboises et cassis. Le tout, il faut le préciser, sans utiliser le moindre pesticide.

Les personnes présentes ont pu déguster des spécialités culinaires soigneusement préparées avec des ingrédients provenant du jardin.

Faire pousser des travailleurs

Cela fait maintenant quatre ans que le projet Cultive ton avenir existe. Cette année, on compte 10 participants, le maximum.

La période de travail s’étale de la fin mai à la fin octobre. Outre le jardin, les jeunes effectuent diverses tâches au Parc naturel régional de Portneuf ou à la Forêt nourricière de Saint-Raymond.

« Cultive ton avenir s’adresse à celles et ceux qui rencontrent des obstacles à l’emploi, comme par exemple ne pas avoir de moyen de transport ou encore être déscolarisé, explique Mme Maillé. Le projet doit leur permettre de trouver une place dans la société et un travail qui leur convient. »

Le CJE, Emploi Québec, le Centre de formation de Portneuf, le Parc régional naturel de Portneuf ou encore la Forêt nourricière de Saint-Raymond sont des partenaires du projet Cultive ton avenir. Plusieurs entreprises sont également associées au projet.

Nicolas Rodrigue, 21 ans, originaire de Saint-Raymond et habitant à Rivière-à-Pierre, se dit ravi de prendre part au projet : « Ce n’est que du positif ! Pas juste pour moi, mais pour les autres jeunes aussi. Il y a une belle ambiance, on travaille dehors, et c’est très varié en ce qui concerne les tâches. Je pense que c’est un projet de réinsertion vraiment cool ! »

S’il avait déjà planté des arbres dans le passé, il n’avait pas encore planté de fruits et de légumes.

« Avant, tout le monde vivait de ça. On dirait que la pratique de l’horticulture est en train de se perdre, c’est triste. Je trouve ça bien de l’apprendre, pour pouvoir peut-être l’enseigner à d’autres. »

Nicolas avoue qu’avec Cultive ton avenir, il a développé un véritable intérêt pour la culture de fruits et légumes. Il possède des plants de tomates à son domicile et lorsqu’il passe devant une maison, il essaye de deviner quelles sont les différentes variétés de plantes qui s’y trouvent.

Dans le futur, il en a désormais la certitude, il ira planter des arbres dans l’Ouest.

Comme les autres jeunes, il se verra remettre au terme du programme un diplôme de formation au métier de manœuvre en production agricole. Une belle corde à ajouter à son arc pour s’insérer plus facilement sur le marché du travail.

Distribution des récoltes

« Les récoltes appartiennent aux jeunes, ils peuvent en prendre autant qu’ils le veulent, en donner à leurs amis, leurs voisins ou leur rue au complet », fait savoir Metchinou-A. Maillé.

« Toutefois, il reste toujours des surplus, et il revient aux participants au projet de les gérer », ajoute-t-elle.

Cette fois-ci, les jeunes ont choisi de remettre le surplus des récoltes à L’Arc-en-Ciel, un organisme communautaire en santé mentale de Portneuf, ainsi qu’à la Société Saint-Vincent-de-Paul à Saint-Marc-des-Carrières.

Ainsi, les participants au projet se donnent non seulement les outils nécessaires à une intégration réussie sur le marché du travail, mais ils viennent également en aide à la communauté. Une belle réussite.

À lire également : Le Défi hivernal : un projet au cœur de la communauté

Plusieurs des participants à l’édition 2019 de Cultive ton avenir accompagnés de Metchinou-A. Maillé.

#Suivez-nous sur Instagram