fbpx

« La chapelle s’éclate » à Fossambault-sur-le-Lac

« La chapelle s’éclate » à Fossambault-sur-le-Lac

Jusqu’au 18 août, il est possible d’aller admirer le travail de plusieurs artistes émergents à la chapelle Saint-Joseph-du-Lac.

Comme chaque été depuis trois ans, la chapelle s’expose. Cette fois-ci, les visiteurs peuvent admirer les œuvres de quatre artistes : Annou Théberge, Mathieu Lépine, Marie-France Audet et Estée Preda.

Pour mettre sur pied cette exposition, la Ville de Fossambault-sur-le-Lac a contacté Sarah Potvin, propriétaire de Côté Fleur Côté Couleur, une boutique de fleurs et de fournitures pour artistes.

« J’ai lancé un appel à celles et ceux qui voulaient exposer et j’ai reçu pas moins de 75 demandes, raconte-t-elle. Une sélection a été faite et j’ai finalement retenu quatre artistes. »

Mme Potvin explique que ces artistes ont des démarches diamétralement opposées. «Leurs œuvres sont éclatées, uniques, riches en couleurs et en émotions », fait-elle savoir.


Annou Théberge, par exemple, de Shannon, expose de grandes toiles au format carré  représentant des visages. « Je suis amoureuse de l’anatomie et du dessin, explique-t-elle. Bien avant la peinture, c’est le dessin qui m’intéresse et je me concentre essentiellement sur la beauté des traits des visages. »

Ses modèles sont variés : Frida Kahlo, une danseuse chinoise, un musicien. L’artiste construit ses couleurs sur plusieurs niveaux, ce qui donne de la profondeur à ses toiles.

Mathieu Lépine expose quant à lui une série de tableaux représentant plusieurs grandes villes dans le monde comme Londres, San Francisco ou Toronto.

Marie-France Audet présente pour sa part de grandes toiles d’animaux : orignal, tigre, loup, lièvre.

Dans la mezzanine de la chapelle, on retrouve plusieurs illustrations d’Estée Preda dont l’univers s’inspire notamment des contes de fées de son enfance.

Un lieu d’exception

« Pour les artistes, c’est vraiment une belle occasion qui leur est donnée de pouvoir exposer dans un lieu d’exception », mentionne Sarah Potvin.

« La chapelle, elle m’a charmée ben raide », confirme Annou Théberge.

La chapelle Saint-Joseph-du-Lac.

Construite en 1902 afin de combler les besoins spirituels des villégiateurs de l’époque, la chapelle se trouve sur un terrain autrefois cédé par Frances Barnard, épouse de Jules Tessier, juge et député de Portneuf.

Son architecture est d’inspiration gothique, style dans lequel sont puisés ses fenêtres en ogive, ses contreforts et ses petites ouvertures trilobées.

Désacralisée en 1995, elle a été citée bien culturel en 1997 par la Ville de Fossambault-sur-le-Lac.

L’exposition « La chapelle s’éclate » est visible du mercredi au dimanche de 10 h à 16 h.

Photo principale : oeuvre de l’artiste Annou Théberge.

#Suivez-nous sur Instagram