fbpx

La Fabrique du papier invite à l’amusement

La Fabrique du papier invite à l’amusement

Le Samedi 22 juin avait lieu l’ouverture officielle de la Fabrique du papier au Centre Alliance Donnallie de Donnacona.

L’idée de la Fabrique du papier est née lors d’une rencontre des « esprits créateurs » lors des Journées de la Culture 2018 à Donnacona. Les créatifs pouvaient soumettre leurs projets et concepts dans une formule conviviale afin de voir naître de nouveaux événements pour pimenter la vie culturelle de Donnacona. L’une d’entre elles est ressortie du lot, soit l’idée d’un Festival du papier.

La ville de Donnacona étant née de l’industrie du papier, c’est avec joie que son conseil municipal a accordé aux bénévoles le droit d’utiliser le Centre Alliance Donnallie comme lieu ludique.

La Fabrique offrait aux visiteurs une gamme complète de jeux de toutes sortes. L’effet domino est une activité réalisée à partir de cartons de couleur placés en rangées bien cordées : un seul petit coup de vent, et toute l’œuvre peut s’écrouler, tout comme sa station voisine, soit le concours de château de cartes. Les amateurs du jeu vidéo Minecraft pouvaient réaliser de géantes constructions réelles avec plus d’un millier de boîtes de carton. Les plus agiles ont pu tester leurs connaissances aérodynamiques avec le concours de lancer de l’avion en papier ou encore avec un atelier d’origami. Un spectacle de marionnettes en papier était présenté par Le Chemin qui marche de Neuville. Le tout fut agrémenté d’une peinture participative, activité offerte par Isabelle Martel de Lez’Arts. Marimba et Général Patente assuraient l’animation.

« Avec la Fête nationale qui débute le 23 juin en après-midi, nous voulons attirer du monde à la Fabrique, car nous pensons que c’est une activité complémentaire à notre milieu culturel et nous voulons profiter d’être près des parcs pour offrir aux visiteurs une alternative en cas de pluie », précise M. Marc Duval, organisateur de l’événement.

« Dans l’esprit de Général Patente, mon entreprise ludique, nous avons toujours voulu faire jouer les familles, les rassembler autour de jeux qui favorisent et stimulent l’imagination. Quelques boîtes vides, et nous voilà partis dans des aventures : châteaux, labyrinthes, pyramides, forteresses… L’imagination vient quand on laisse aux jeunes la chance d’utiliser la leur plutôt que de leur offrir des solutions toutes faites », précise M. Duval.

« La Fabrique, c’est la première déclinaison d’un projet de plus grande envergure, soit le Festival du papier. Il nous faudra des collaborateurs à cet événement que nous voulons grandiose, c’est pourquoi nous referons une activité de tempête d’idées lors des prochaines Journées de la Culture, en formule 5 à 7. Nous voulons aller chercher des gens qui aimeraient développer d’autres aspects du festival. Le papier étant un thème très large, il en est presque infini! », dévoile avec enthousiasme M. Duval. « Nous voulons aussi raconter notre histoire aux nouveaux arrivants, le papier étant l’ADN de Donnacona. »

L’organisation a aussi des préoccupations environnementales et prévoit mettre en place des mesures pour récupérer le papier. Une des idées qui sera peut-être retenue par le comité du papier est que les entreprises locales emballent leurs produits dans des sacs en papier plutôt que des sacs en plastique.

« C’est une première amorce de quelque chose de plus grand, et nous invitons les gens à s’impliquer. Venez voir ce qui se passe et c’est à vous d’y contribuer comme vous le désirez », invite M. Duval. « Bien qu’à contribution volontaire, les activités requièrent le paiement d’un sourire par personne. »

La Fabrique du papier était ouverte les 22 et 23 juin derniers, et verra sa formule renouvelée pour le Festival du papier à venir en 2020.

Il est possible de suivre les développements sur Facebook à la page du Comité du papier.

#Suivez-nous sur Instagram