fbpx

500 coureurs au Défi Dansereau

500 coureurs au Défi Dansereau

Cinq courses étaient au programme du très attendu Défi Dansereau, dont l’édition 2019 s’est tenu dimanche dernier au Centre Dansereau de Pont-Rouge. Les coureurs locaux y ont fait très bonne figure.

Le 15 km « Défi Dansereau » a pris son départ à 9h30, regroupant 52 participants à la ligne de départ, soit 23 femmes et 28 hommes. Les grands honneurs sont revenus au Pont-Rougeois Alain Chantal, avec un chrono de 56m 35,6s. Dominic Paquet de Lévis, et Sylvain Émond, de Québec, ont fini la course avec 1m 09s et 2m 22s de retard sur le meneur.

Vincent Ruel, de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, a fini 5e. La première femme est Véronique Samson, de Pont-Rouge, qui termine 9e au classement général.

Le 10 km «Défi Grand Remous » a offert un podium masculin 100 % portneuvois, avec Louis Pérusse (38m 41,1s) et Patrick Lamontagne, de Pont-Rouge, devançant le Neuvillois Paul Deguire en 3e place. Marie-Josée Couture, de Pont-Rouge, a terminé au 4e rang. Un total de 83 coureurs ont pris le départ, soit 52 femmes et 31 hommes.

Un seul Pont-Rougeois a fini dans le trio de tête du 5 km « Défi des ruines », alors que Jonathan Lamarche s’est inséré entre Maxim Goupil et Tristan Desrochers, tous deux de Québec en 1re et 3e positions. Audrey Bertrand, de Pont-Rouge, a pris le 5e rang.

Le Mini-Défi 2 km a été l’affaire des jeunes coureurs de 12 ans et moins de Pont-Rouge et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier qui y ont pris les premières places. Soixante-cinq participants y ont pris le départ, soit 33 femmes et 32 hommes. Une course de 1 km était également au programme.

Les chiffres de cette édition 2019 : 503 participants, 65 bénévoles, une vingtaine de partenaires financiers.

Comme il a plu abondamment toute la journée de samedi, des bénévoles ont dû travailler à remettre le sentier de course en bon état. L’un d’eux s’est même levé à 4h30 du matin pour gratter les pistes afin que tout soit parfait.

Cette année, l’organisation Je cours Pont-Rouge a choisi l’athlète de patinage de vitesse longue piste Hubert Marcotte comme porte-parole « jeunesse ».

« Cette course est importante pour inciter les jeunes à faire de l’activité physique », a déclaré le président Daniel Leclerc, avant de dire un mot à propos du jeune homme originaire de Pont-Rouge.

En effet, Hubert Marcotte s’est mérité deux grands honneurs dans le dernier mois, soit l’athlète masculin de la relève au Québec, et l’athlète canadien de l’année en patinage longue piste. Il s’agit d’une première au Canada.

La course s’est déroulée sous une température idéale.

Prochain événement de Je cours Pont-Rouge, Les Tours de Pont-Rouge se tiendront le 22 septembre prochain.

Les résultats sur sportstats.ca

#Suivez-nous sur Instagram