fbpx

« Y’a pas de mâle à ça ! » : le TPR joue à guichet fermé

« Y’a pas de mâle à ça ! » : le TPR joue à guichet fermé

Après une première fin de semaine, le Théâtre de Pont-Rouge (TPR) offrira six autres représentations de la comédie « Y’a pas de mâle à ça ! » les 23, 24, 25, 30, 31 mai et 1er juin au Moulin Marcoux.

Mais si vous n’avez pas déjà vos billets, vous devrez peut-être vous priver du plaisir de ce spectacle de grande qualité qu’offre toujours le Théâtre de Pont-Rouge. En effet, tous les billets des huit spectacles à l’affiche ont trouvé preneurs.

« Lucie, jeune femme dans la quarantaine vivant seule, meuble ses loisirs avec la musique de Joe Dassin, les romans de Chrystine Brouillet et les bonnes vieilles séries tété. Elle aimerait partager ses passions… »

Écrite par la scénographe Geneviève Boivin d’après une pièce de Jean-Claude Martineau, « Y’a pas de mâle à ça ! » raconte l’anniversaire des 45 ans de Lucie, que ses soeurs ont inscrite à une site de rencontre à son insu, avec le message ci-dessus.

Cela donnera lieu à un débarquement de prétendants qui viendront donner du piquant à la fête…

La distribution comprend les membres habituels du Théâtre de Pont-Rouge : Any Moisan, Dominique Chabot, Guylaine Pilon, Daniel Dussault, Michel Dostie, Martine Roy, Charles Bertrand, Bruno Delisle, Jacques Bédard, et la nouvelle venue dans la troupe, Catherine C. Mergeay,  Toute une distribution.

Notons que la direction artistique du Théâtre de Pont-Rouge est désormais assurée par Bruno Delisle, qui remplace Mario Dupont à ce poste. Parmi les nouveaux du TPR, mentionnons également l’assistante metteure en scène Édith Robitaille.

« Pour ma première année, je voulais trouver une pièce de théâtre équitable dans laquelle tous les comédiens et comédiennes allaient avoir une part de gâteau qui satisferait leur appétit. Je crois que c’est mission accomplie », commente le directeur artistique dans les pages du programme de la pièce.

#Suivez-nous sur Instagram