fbpx

FFPE : la 16e édition attire près d’un millier de personnes

FFPE : la 16e édition attire près d’un millier de personnes

Du 22 au 28 avril, la 16e édition du Festival de films pour l’environnement (FFPE) a attiré à Saint-Casimir près d’un millier de personnes. Au travers les nombreuses activités organisées, plusieurs films dont le dénominateur commun est l’environnement ont été récompensés.

Cette année, le jury était composé de Geneviève Bilodeau, la marraine du festival, ainsi que de Nicole Dumais, Éric Tessier, Christian Mathieu Fournier et Sébastien Merckling.

Au cours de chaque projection, le public pouvait également voter pour son film préféré.

Le grand prix Jacques-Languirand décerné par le jury a été remis à Niki Velissaropoulou pour son film Nous ne vendrons pas notre avenir. Ce prix est accompagné d’une location d’équipements ou de salle de production et de postproduction (valeur de 10 000 $ offerte par Spira), ainsi que d’une sculpture (valeur de 600 $ offerte par Ferboi, artisan-forgeron).

Le prix du film étranger a été remis à Thomas Grand pour son film Poisson d’or, poisson africain.

Le prix du public a été remis à Nova Ami et Velcrow Ripper pour leur film Métamorphose. Ce prix est décerné par compilation des bulletins de vote du public après chaque représentation.

Pour cette 16e édition, la Fondation David Suzuki s’est associée au FFPE pour offrir un prix au meilleur montage d’un film francophone avec participation québécoise. Le gagnant, Louis-Martin Paradis, pour son film Les Dépossédés, a obtenu un contrat de réalisation/montage d’une valeur de 2500 $ avec la Fondation ainsi qu’une copie du livre Demain le Québec dédicacée par les auteurs.

« Ça a été une semaine exceptionnelle », se réjouit Léo Denis Carpentier, directeur du FFPE, qui précise que près d’une centaine de bénévoles ont participé au succès de l’événement.

Journée électrisante

Pour la deuxième année consécutive, une Journée électrisante a été organisée, avec notamment la possibilité d’essayer des véhicules électriques.


Geneviève Bilodeau a pu monter à bord d’un nouveau côte à côte électrique.

« Les constructeurs proposent de nouvelles batteries avec une durée de vie presque illimitée ainsi que des véhicules ayant une plus grande autonomie, fait savoir M. Carpentier. L’important désormais, c’est qu’il y ait une volonté forte de la part des gouvernements pour encourager l’achat de véhicules électriques. »

Sur la photo principale, les membres du jury de la 16e édition. De gauche à droite : Nicole Dumais, Éric Tessier, Christian M. Fournier et Geneviève Bilodeau (absent sur la photo : Sébastien Merckling).

À lire également : FFPE : Léo Denis Carpentier décoré de l’Ordre de la Pléiade

#Suivez-nous sur Instagram