fbpx

Une pièce de théâtre interactive pour démystifier la maltraitance envers les aînés

Une pièce de théâtre interactive pour démystifier la maltraitance envers les aînés

Pour démystifier la maltraitance envers les aînés et mieux la prévenir, la Table de concertation des aînés de Portneuf va créer une pièce de théâtre interactive. Le regroupement régional a récemment reçu une aide du gouvernement du Québec en ce sens.

L’aide financière s’élevant à 37 552 $ a été versée dans le cadre du programme « Ensemble contre l’intimidation ».

Ce programme permet de mobiliser les organismes et les communautés autour de projets structurants pour prévenir et contrer l’intimidation sous toutes ses formes.

« Je remercie grandement la Table de concertation des aînés de Portneuf qui pose des actions concrètes pour promouvoir des comportements bienveillants, a déclaré Vincent Caron, député de Portneuf. C’est l’addition de chaque initiative qui permettra de créer des environnements toujours plus sécuritaires pour tous les citoyens. »

« Où sont passés mes rêves de retraite »

Le projet sur lequel travaille la Table de concertation des aînés de Portneuf s’intitule « Où sont passés mes rêves de retraite » et prendra la forme d’une pièce de théâtre interactive.

« On veut informer et sensibiliser les aînés et leur famille sur tout ce qui touche la maltraitance, qu’elle soit physique, émotionnelle, psychologique ou financière », explique Jacynthe Drolet, coordonnatrice de la Table de concertation.

Durant la pièce, des intervenants seront présents pour répondre aux questions du public. « Ce sera destiné à l’ensemble de la population, et on en profitera pour informer les aînés et leur famille de toutes les ressources disponibles pour eux dans la MRC de Portneuf », ajoute Mme Drolet.

Des représentations seront données dans toute la région, afin d’atteindre le plus de monde possible et de faciliter le déplacement des aînés. Pour le moment, les dates n’ont pas encore été déterminées.

« Maintenant qu’on a obtenu l’aide financière, on a un an pour réaliser le projet, indique Mme Drolet. On va travailler en étroite collaboration avec la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf. »

Dernièrement, les pièces de théâtre interactives rencontrent un succès grandissant. Le principe est fort simple : en général, il n’y a plus de scène, de gradins ou de coulisses. Les acteurs accompagnent les spectateurs et la pièce se joue sous leurs yeux dans différents endroits de la salle où évoluent librement les personnages.

Quelques chiffres

Selon une étude menée à partir de témoignages recueillis par la Ligne Abus-Aînés en 2016, une ligne téléphonique provinciale d’écoute et de référence, 32,7 % des cas de maltraitance sont liés à de l’exploitation financière ou matérielle, tandis que 31,5 % concernent des situations de violence psychologique.

À lire également : Front commun pour lutter contre la maltraitance envers les aînés de Portneuf

#Suivez-nous sur Instagram