fbpx

Le point sur les risques d’inondation : l’embâcle a cédé

Le point sur les risques d’inondation : l’embâcle a cédé

Une nouvelle de dernière heure concertant les risques d’inondation. Un peu avant le point de presse de la ministre Geneviève Guilbault près du pont Chalifour (peu après 11h), on apprenait que l’embâcle majeur situé à quelques kilomètres en amont de Saint-Raymond, avait cédé.

On peut donc s’attendre à des répercussions de cet événement dans les prochaines heures.

Voici le message posté par la Ville à 11h52 :

Attention vague d’eau à venir

Attention! Des mouvements de glace ont été observés: un apport d’eau important est attendu au centre-ville dans la prochaine heure. Préparez-vous.

Point de presse de samedi matin

Le maire Daniel Dion et le directeur général François Dumont, de la Ville de Saint-Raymond ont tenu un point de presse samedi matin à 10h à la Maison de la Justice pour faire le point sur les risques d’inondation.

« Le débit de la rivière est actuellement à 200 mètres cubes par seconde, une quantité assez impressionnante, explique M. Dion, due aux pluies des dernières heures ».

Par contre, ajoute M. Dion, il est réconfortant de savoir qu’on a pas eu les prévisions qui étaient annoncées. En début de semaine, on parlait de 70 à 90 mm de pluie (des prévisions catastrophiques, commente le maire), alors qu’on reçu 20 mm hier et 20 mm cette nuit pour un total de 40 mm. On en prévoit pas plus que 5 à 10 aujourd’hui. La pluie n’est pas aussi continue qu’on l’avait prédit.

Il faut une douzaine d’heures pour que toute cette pluie accompagnée de fonte de la neige, ne parvienne dans la rivière au centre-ville.

Ce serait donc ce soir entre 18h et minuit qu’on aura le plus de pression d’eau dans le centre-ville.

Le débit va donc atteindre 300 mètres cubes. Ue quantité dont on ne sait pas si la rivière sera capable de contenir, explique le maire.

Toutes les mesures prises à date fonctionnent, assure M. Dion. « C’est un peu malheureux, dit-il, parce que si ça avait fondu normalement, on était un peu sauvé ici à Saint-Raymond. Tout fonctionne et l’eau coule dans les chenaux que nous avons faits mécaniquement ».

Comme mentionné plus haut, l’embâcle la hauteur de la rivière Verte s’est mis en mouvement, et on en attend les effets négatifs.

Les hausses vont se poursuivre, le niveau d’eau est très haut au centre-ville.

Une heure après le point de presse du maire, la ministre Geneviève Guilbault a exhorté les citoyens à l’extrême prudence par rapport à c e qui s’en vient dans les prochaines heures. « Ne prenez aucun risque inutile, a-t-elle insisté, suivez les consignes de vos autorités locales ».

La ministre a salué l’ampleur du travail de préparation qui est fait à Saint-Raymond.

La rivière Sainte-Anne samedi matin.

Photo principale : la ministre Geneviève Guilbault en point de presse à Saint-Raymond ce matin.

Plus d’info à venir.

#Suivez-nous sur Instagram