fbpx

Déjeuner du maire à Saint-Raymond : les points saillants

Déjeuner du maire à Saint-Raymond : les points saillants

Le Déjeuner du maire est un exercice auquel Daniel Dion se prête chaque printemps, épaulé par François Dumont, directeur général. Le but est de revenir sur l’ensemble des réalisations de la Ville de Saint-Raymond en 2018, et de présenter celles à venir. Voici les points saillants du Déjeuner qui a été organisé le 10 avril au centre multifonctionnel Rolland-Dion.

Incendie et sécurité publique

La construction de la nouvelle caserne, démarrée l’an dernier, devrait bientôt être terminée. Celle-ci représente un coût de 4,3 M$, dont 2,4 M$ proviennent de subventions. « Il est certain que si l’on n’avait pas obtenu des subventions de l’ordre de 60 %, ça aurait été impossible de bâtir cette caserne, qui va être à la pointe de la technologie », fait savoir Daniel Dion.

Le Service des incendies a fait l’acquisition d’un camion-citerne, conférant une plus grande autonomie et une meilleure force de frappe pour lutter contre les incendies.

Loisirs et culture

À l’aréna, les douches ont été refaites, ainsi que les bandes. « Notre aréna est aux normes, on est reparti pour un autre 20 ans », déclare le maire.

Parmi les autres réalisations, on peut citer l’installation d’un nouveau système d’éclairage au centre multifonctionnel, l’aménagement d’une piste d’initiation au vélo de montagne ou encore l’éclairage de pistes supplémentaires au centre Ski Saint-Raymond.

L’un des gros projets de la municipalité est l’aménagement d’un terrain acheté au nord de la rue des Pionniers, qui devrait permettre de répondre à un manque criant d’installations sportives extérieures. Le champ devrait accueillir au cours des prochaines années des terrains de soccer, de tennis, de baseball ou encore un skatepark et des stationnements.

Par ailleurs, la Ville souhaite agrandir le chalet au centre Ski Saint-Raymond. Sur le long terme, elle prévoit construire une bibliothèque municipale à côté du presbytère.

Travaux publics

La construction du nouveau garage municipal sur la rue Guyon représente un investissement de 3,7 M$, subventionné à hauteur de 2,1 M$.

L’année passée, parmi les principales réalisations, on peut évoquer l’électrification du rang Saguenay ou encore la stabilisation des rives de plusieurs terrains résidentiels sur le bord de la Sainte-Anne.

En 2019, la municipalité entend relier une partie de la rue de l’Aqueduc au réseau d’égout.

La rivière Sainte-Anne

Daniel Dion souligne que beaucoup d’interventions mécaniques ont été réalisées sur la rivière afin de prévenir les risques d’inondations. Une entente a d’ailleurs été signée jusqu’en 2021 avec le ministère de la Sécurité publique et près de 2,7 M$ seront investis.

La municipalité prévoit, entre autres, consolider les murets le long de la rivière au centre-ville, retirer les cages situées en aval du pont de fer, modifier le barrage de l’estacade ou encore creuser un canal de dérivation.

À noter que l’an passé, la Ville a pris part au premier Congrès provincial sur la gestion des inondations où elle a pu partager son expertise auprès d’autres municipalités.

Urbanisme

Dernièrement, la Ville a travaillé sur un plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) visant le rang Saguenay, pour préserver l’architecture et le paysage, contrôler le déboisement et limiter la pollution lumineuse. « On ne veut pas mettre le corset trop serré, mais on veut tout de même des normes, a indiqué Daniel Dion. Ce paysage, on ne veut pas le perdre, il fait partie de notre richesse. »

Immobilier

Plusieurs projets domiciliaires sont en cours, dont Les Boisés ou Le Domaine Louis-Jobin.

« On travaille fort pour attirer de nouveaux résidents, car c’est essentiel de maintenir vivants nos commerces, nos écoles ou nos stations-service », estime M. Dion.

En 2018, près d’une centaine de nouvelles constructions ont été effectuées sur le territoire de la municipalité, ce qui représente une valeur de près de 25 M$. « Dans la région, on est les champions de la construction, mais aussi de la rénovation, ce qui témoigne de la vitalité de Saint-Raymond », mentionne François Dumont.

Démographie

Saint-Raymond peut toujours se targuer d’être la ville la plus importante en termes de population dans la MRC de Portneuf. Elle a d’ailleurs connu une augmentation de près de 350 résidents en un an, ce qui porte le nombre à 10 638.

En ce qui concerne la fréquentation scolaire, elle atteint 825 élèves au primaire et 670 au secondaire. « Les écoles sont à leur pleine capacité », explique M. Dion, qui observe beaucoup de décrochage scolaire au secondaire, en raison notamment du plein emploi. Il a salué l’implication de la nouvelle Fondation Louis-Jobin, qui peut notamment aider à freiner ce décrochage.

Parc industriel

Lors du Déjeuner, le commissaire industriel Richard St-Pierre dresse le bilan : Saint-Raymond compte 2 parcs industriels rassemblant 32 entreprises, ce qui représente près de 200 emplois.

« On a eu une année record concernant le développement du parc industriel n°2 avec 7 nouvelles implantations d’entreprises », se réjouit M. St-Pierre.

Le commissaire industriel affirme que le projet d’incubateur d’entreprises va de l’avant. Il s’agit d’un bâtiment de 10 000 pieds carrés permettant d’héberger des entreprises pendant quelques années, avec un loyer minime pour les aider à se développer rapidement. « Ça va être très important comme effet de levier pour le développement de Saint-Raymond », précise-t-il.

Tourisme

Dans un avenir rapproché, la municipalité désire mettre l’accent sur l’aspect 4 saisons du centre Ski Saint-Raymond.

Par ailleurs, François Dumont confirme que la Ville « garde le cap » concernant la revalorisation du centre-ville. Un plan d’aménagement est en cours.

Daniel Dion rappelle pour sa part les investissements conséquents réalisés par la municipalité afin de soutenir le développement de la coopérative de la Vallée Bras-du-Nord, qu’il qualifie de locomotive touristique pour Saint-Raymond. La coopérative travaille présentement sur un important programme pour accroître son offre d’hébergement.

Le Déjeuner du maire a eu lieu au centre multifonctionnel Rolland-Dion. 

#Suivez-nous sur Instagram