fbpx

Réinsertion socioprofessionnelle : L’Arc-en-Ciel relance ses activités à Saint-Raymond

Réinsertion socioprofessionnelle : L’Arc-en-Ciel relance ses activités à Saint-Raymond

Au printemps dernier, l’incendie des locaux qui abritaient l’atelier d’ébénisterie de L’Arc-en-Ciel a forcé la suspension des activités hivernales de réinsertion socioprofessionnelle qu’offre l’organisme en sol raymondois. Heureusement, elles ont pu reprendre en début d’année, et ce, dans l’ancienne maison des jeunes.

Depuis janvier, c’est donc au 123, rue des Ormes, que l’intervenant Jean-François Thifault et jusqu’à dix personnes se réunissent dans leur nouvel atelier. Ensemble, ils réalisent différents projets qui permettent aux membres de L’Arc-en-Ciel, qui vivent différents problèmes de santé mentale, de développer leurs habiletés sociales et professionnelles.

En plus des membres de l’organisme, qui comptent généralement pour la moitié des participants qui se rencontrent deux fois par semaine, des personnes qui doivent faire des travaux communautaires ou compensatoires sont invitées à mettre l’épaule à la roue.

L’intervenant Jean-François Thifault dans le nouvel atelier d’ébénisterie de L’Arc-en-Ciel

Grâce aux efforts de tout ce beau monde, nous a fait savoir M. Thifault, bien du travail a été accompli cet hiver. La remise en état et le nettoyage des bacs à fleurs du service d’horticulture de Saint-Raymond a certainement été le projet le plus imposant des dernières semaines.

Un important lot de balconnières ayant maintenant eu droit au même traitement, toute l’équipe de l’atelier d’ébénisterie se lancera dans la construction d’une serre. Cette dernière sera fabriquée par modules et dès que les conditions printanières le permettront, a-t-on appris, la structure sera assemblée dans la forêt nourricière de Saint-Raymond.

Profitons de cette occasion pour rappeler que la forêt nourricière et L’Arc-en-Ciel sont d’intimes partenaires. Les membres de l’organisme qui participent aux activités de réinsertion socioprofessionnelle ont, entre autres choses, fabriqué tout le mobilier qu’on retrouve sur le site de la forêt. Ils y ont aussi fait divers travaux horticoles.

Quand vient l’été, il n’est pas rare de voir des membres de L’Arc-en-Ciel à l’oeuvre dans la forêt nourricière.

Enfin, parlant de travaux horticoles, sachez qu’ils sont le pendant estival des activités d’ébénisterie et qu’ils mènent ceux qui y participent bien au-delà de la forêt nourricière. À cela, il faut ajouter la tonte de pelouse qui est notamment faite à la Maison Plamondon et aux HLM de Saint-Raymond, Saint-Basile et Pont-Rouge.

L’Arc-en-Ciel et le potager communautaire

Le printemps étant arrivé, L’Arc-en-Ciel, qui gère les vingt-deux lots du potager communautaire de la forêt nourricière de Saint-Raymond, souhaite annoncer qu’il est temps pour les intéressés de renouveler leur réservation au 418 337-1557. Les participants de l’an dernier doivent se manifester d’ici le 1er mai pour conserver leur priorité.

Pour s’inscrire sur la liste d’attente, il faut composer le même numéro.

D’importants services dans Portneuf

Comme on ne le fera jamais assez, rappelons enfin que L’Arc-en-Ciel offre divers services à l’ensemble de la population portneuvoise. Il s’agit du regroupement de proches de personnes vivant avec un trouble de santé mentale, du service de réadaptation psychosociale et du toujours nécessaire centre de prévention du suicide.

Pour plus de détails, il suffit de consulter le site Web de l’organisme au www.larcencielportneuf.org.

Photo à la une : Linda Béland, membre de L’Arc-en-Ciel, participe régulièrement aux activités de réinsertion socioprofessionnelle qu’offre l’organisme.

#Suivez-nous sur Instagram