fbpx

Popote et Multi-Services : un défi à relever « entr’aînés »

Popote et Multi-Services : un défi à relever « entr’aînés »

Dans le cadre de la Semaine québécoises des popotes roulantes, la vingtaine de  bénévoles du secteur Sainte-Catherine / Fossambault / Lac Saint-Joseph étaient réunis, vendredi dernier, pour un huitième rassemblement annuel.

« Le but de ce petit rassemblement, a expliqué le chef de secteur et membre du c.a. de l’organisme d’entraide Popote et Multi-Services, Paul-Guy Boucher, est de remercier, encourager et alimenter ce don de soi et cet engagement qui vous anime ».

Cet engagement, il est auprès des bénéficiaires aînés du secteur desservi, pour la livraison de repas chauds du midi 5 jours par semaine, l’accompagnement transport à des fins médicales, l’aide à l’animation au centre Anne-Hébert les lundis après-midis, et les visites d’amitié pour briser l’isolement des personnes âgées.

En 2018, ce sont 1899 repas (au tarif de 7 $) qui ont été livrés. Si la tendance se maintient, pour 10 à 12 bénéficiaires avec 35 à 42 repas par semaine en moyenne, ce même résultat sera atteint grâce à l’équipe de cinq bénévoles et 3 substituts, selon M. Boucher.

Du côté de l’accompagnement médical, plus d’une centaine de transport ont été effectués par set bénévoles. On souligne ici le lien de confiance qui s’établit entre l’accompagnateur et le bénéficiaire.

Il y a eu 24 rencontres dont l’objectif était de briser l’isolement social chez plusieurs aînés. Une douzaine de bénéficiaires et quatre bénévoles en moyenne y participaient avec l’animatrice Mme Dorothée Boilard.

Appel au bénévolat

Lors de son allocution, Paul-Guy Boucher a invité à la réflexion en rappelant que, de la population de 7863 personnes de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, 15 % a 60 ans et plus. « Les prochaines décennies s’annoncent problématiques, car notre génération d’aînés parents de un ou deux enfants arrive en force, et  pour un grand nombre, ces enfants ont une carrière, une famille et résident loin de leurs parents aînés », constate M. Boucher.

Pour lui, cette qualité de vie en tant que citoyens « de nos municipalités », annonce un défi qui pourra être relevé « entr’aînés ».

C’est dans ce sens que Paul-Guy Boucher a fait un appel au bénévolat pour l’organisme dans lequel il s’implique.

Popote et Multi-Services est une  corporation sans  but lucratif créée en 1985. En plus de Sainte-Catherine, Fossambault et Lac Saint-Joseph, elle dessert six autres municipalités. Dans l’ensemble de ses secteurs, Popote et Multi-Services compte sur une centaine de bénévoles. Le c.a. regroupe huit membres bénévoles, qui administrent un budget de fonctionnement de 255 000 $.

Les municipalités ont donné 22 000 $, les tarifs des repas ont rapporté 85 000 $, le reste du financement provient du ministère Santé et Services sociaux.

Lors de la rencontre de vendredi, les municipalités de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Fossambault-sur-le-Lac et Lac Saint-Joseph ont annoncé leur participation au financement de l’organisme.

Popote et Multi-Services est en nomination dans le cadre de le concours Personnalités d’InfoPortneuf et du Martinet. Votez ici.

Photo : Le chef de secteur et membre du c.a. de l’organisme d’entraide Popote et Multi-Services, Paul-Guy Boucher

#Suivez-nous sur Instagram