Famille syrienne à Saint-Raymond : Le comité accueillera les Oufan en avril

Famille syrienne à Saint-Raymond : Le comité accueillera les Oufan en avril

Après trois années de démarches qui auront été marquées par de nombreuses péripéties, le comité d’accueil de réfugiés syriens de Saint-Raymond se prépare pour une nouvelle aventure. C’est que la famille Oufan arrivera enfin à bon port, le 9 avril prochain.

En entrevue, Anouk Thibault, qui est membre du comité, nous a fait savoir que c’est avec émotion que tous les bénévoles impliqués dans l’accueil des Oufan ont appris que ceux-ci étaient finalement sur le point de fouler le sol raymondois.

Il faut dire que chacune des personnes impliquées dans ce projet a eu à faire preuve de détermination et de patience pour assurer la venue de Gihad, Rima, Tala et Lama au Canada.

Heureusement, nous a expliqué Anouk Thibault, le bureau du député Joël Godin est récemment intervenu à maintes reprises pour demander à ce que le dossier de Rima bénéficie d’un traitement d’urgence.


Il faut savoir que depuis septembre dernier, seule la mère attendait toujours que son dossier soit accepté par le Canada. C’est sans compter qu’au fil du temps, la situation de la famille était devenue critique au Liban, pays où elle s’était réfugiée après avoir quitté la Syrie en guerre.

Si rien ne permet au comité confirmer que les interventions de l’équipe du député de Portneuf-Jacques-Cartier sont à l’origine de l’heureux dénouement qu’on connaît aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que ses membres ont apprécié ce coup de pouce. Il en va de même pour la collaboration dont le bureau de Vincent Caron a fait preuve lorsque nécessaire.

Maintenant que le jour J arrive à grands pas, vous aurez deviné que les bénévoles veillent à régler tout ce qui doit l’être avant l’arrivée du couple que forment Gihad et Rima. L’appartement qu’ils habiteront avec leurs filles Lama et Tala, lesquelles ont respectivement trois et quatre ans, est pratiquement prêt. Ce dernier se trouve sur la rue Saint-Cyrille, à proximité de l’école secondaire Louis-Jobin.

Une fois arrivés au pays, Gihad et Rima seront rapidement inscrits à des cours de francisation. Des places en garderie devront évidemment être trouvées pour leurs enfants à ce moment.

Pour toute l’année qui suivra, sachez que le comité d’accueil s’est engagé à répondre aux besoins des Oufan qui, bien entendu, ont traversé de grandes épreuves au cours des dernières années.

Un comité tenace et efficace

Malgré les embûches, le comité qui attend impatiemment l’arrivée des Oufan s’est toujours montré confiant d’atteindre ses objectifs.

À ceux qui doutaient que les 25 000 $ nécessaires à l’accueil de cette famille syrienne seraient amassés, le président Jean-Marie Plamondon répondait d’ailleurs qu’il ne fallait pas avoir peur. Il avait raison, car si on additionne les dons reçus et à ceux qui ont été promis, cette importante somme a été récoltée.

Maintenant que « les vrais affaires commencent », les bénévoles du comité, qui ont su se compléter tout au long des démarches amorcées en 2016, tiennent à remercier les nombreuses personnes qui ont mis l’épaule à la roue en investissant de l’argent, des biens ou du temps dans ce projet des plus humains.

Photo à la une : Moins d’un mois avant l’arrivée de la famille Oufan à Saint-Raymond, plusieurs membres du comité d’accueil se sont réunis à l’appartement qu’elle habitera. Sur cette photo, le président Jean-Marie Plamondon de même que Marie-Paule Thériault posent devant Anouk Thibault, Sandy Blackburn, Julie Pelletier, Marie-Josée Girard et Jean-Paul Thériault.

#Suivez-nous sur Instagram