fbpx

La « Clinique médicale de la Vallée » est ouverte

La « Clinique médicale de la Vallée » est ouverte

Depuis le 4 mars, Saint-Raymond dispose d’une tout nouvel établissement de soins de santé. La « Clinique médicale de la Vallée » a vu le jour à l’angle des rues Saint-Cyrille et Saint-Jacques.

La clinique qui occupe 2500 pieds carrés, est le premier élément du « Complexe médical de la Vallée » à ouvrir ses portes au public. Ce complexe de 18 000 pieds carrés regroupera la clinique médicale, une pharmacie, une audio-prothésiste, un chiro, et d’autres spécialités à venir.

« On est très satisfaits de l’établissement. C’était un coup de maître d’être capable de faire ça dans les temps », déclare d’emblée le docteur Jean Shields, ajoutant « qu’une qualité d’établissement comme ça, c’est quand même excetionnel ».

Même son de cloche du Dr Qualilou St-Onge, l’un des trois jeunes médecins qui partageront les bureaux avec le Dr Shields. « On est très emballés du projet et du nouveau lieu de travail », s’exclame-t-elle.

Deux entités doivent être distinguées ici.

Le « Complexe médical de la Vallée » est l’établissement qui héberge la « Clinique médicale de la Vallée », seul locataire déjà en opération. Le Complexe médical est un projet des promoteurs Luc Lortie (Castella) et du pharmacien Marc Picard. Il hébergera six locataires qui auront chacun leur suite.

La pharmacie Uniprix Picard et Simard y occupera le rez-de-chaussée (10 500 pieds carrés), au plus tard en janvier 2020.

Un local de 600 pieds carrés est déjà prêt à recevoir le chiro, qui ouvrira son bureau au printemps. L’audio-prothésiste Michèle Côté, du Groupe Forget, aura une suite de 1600 pieds carrés qu’elle ouvrira en mai. On attend évidemment la venue d’autres spécialistes.

Parallèlement, l’entité « Clinique médicale de la Vallée » est une organisme à but non lucratif (OBNL) géré par un conseil d’administration. Les propriétaires du Complexe mettent à la disposition de la clinique pour 150 000 $ d’amélioration locative. La Clinique réunit pour l’instant quatre médecins à temps partiel.

La mission de l’organisme à but non lucratif « Clinique médicale de la
Vallée » est ainsi décrite: « Attirer les médecins à venir pratiquer leur passion et leur vocation dans notre région ».

Saint-Raymond aura besoin de services médicaux pour les prochaines années. Plusieurs départs à la retraite sont annoncés, ce qui fait qu’entre
4 000 et 5 000 patients se retrouveront sans médecins de famille.

Or, l’organisation médicale privée actuelle n’est pas suffisamment attractive. Dix médecins ont quitté les services d’urgences de Saint-Raymond et Saint-Marc et ont choisi Pont-Rouge.

C’est donc ce constat qui a mené des promoteurs à construire un nouveau complexe et une nouvelle clinique qui pourra accueillir plusieurs médecins. Au départ, tous les médecins voulaient participer au projet mais plusieurs se sont désistés. On est donc allé de l’avant avec les médecins intéressés.

La nouvelle clinique médicale est moderne et spacieuse, éclairée, informatisée. On y a même une vue unique sur le clocher de l’église.

Le  complexe de santé de la Vallée lorsque sa construction sera terminée.

Photo principale • Le Dr Jean Shields (3e de la gauche) entouré des docteurs Vincent Séguin, Qualilou St-Onge et Renaud Lambert-Julien.

#Suivez-nous sur Instagram