fbpx

Le Défi hivernal : un projet au cœur de la communauté

Le Défi hivernal : un projet au cœur de la communauté

Au mois de novembre 2018, le Carrefour jeunesse-emploi lançait le Défi hivernal, un projet devant permettre à plusieurs jeunes de faciliter leur insertion ou leur réinsertion sur le marché de l’emploi. Selon les organisateurs, la réussite est au rendez-vous.  

Pendant hivernal de Cultive ton avenir, le Défi hivernal vise le même objectif, à savoir soutenir les Portneuvois âgés de 16 à 35 ans qui rencontrent des obstacles à l’emploi.

« L’été, il existe déjà Cultive ton avenir ou encore En marche, un projet d’insertion socioprofessionnelle de la Vallée Bras-du-Nord; par contre l’hiver rien n’était encore proposé », explique Metchinou-A. Maillé, chargée de projet au Carrefour jeunesse-emploi.

« C’est pourquoi, après concertation avec Emploi Québec, on a lancé pour la première fois le Défi hivernal », ajoute-t-elle.

L’idée est simple : les 10 jeunes qui participent au Défi exécutent différents travaux dans les bases de plein air de la région ainsi qu’auprès d’organismes communautaires, comme la Ressourcerie de Portneuf ou la Société Saint-Vincent de Paul.

Déneigement, entretien, peinture, tout y passe. Les jeunes reçoivent une rémunération, profitent de l’organisation de visites en entreprise, et bénéficient d’un accompagnement dans leurs démarches pour s’insérer sur le marché du travail.

Qui plus est, un diplôme en entretien des lieux publics leur sera délivré par le biais du Centre de formation de Portneuf. De quoi étoffer son CV.

Une expérience positive

« Il y a deux ans, j’avais pris part à Cultive ton avenir, et cet hiver j’ai embarqué dans le Défi », indique Alex, 20 ans, de Saint-Marc-des-Carrières.

« Ce projet m’apporte énormément, et j’apprécie particulièrement les visites en entreprise », fait-il savoir.

Richard Pearson, responsable du Kiosque de Noël à Saint-Raymond, a reçu l’aide du groupe de jeunes au début de l’année.

« Ils m’ont aidé à empaqueter les jouets après les ventes du temps des Fêtes, raconte-t-il. Ça a vraiment été très positif, ce sont des jeunes dynamiques, jamais les mains dans les poches. »

Selon Mme Maillé, le Défi hivernal, qui s’achève le 12 avril, devrait être reconduit l’an prochain au vu de sa réussite.

Un projet qui permet, si l’on résume, d’ajouter de nouvelles cordes à son arc afin de décrocher un emploi plus facilement. C’est tout ce que l’on souhaite aux jeunes participants.

Photo principale : le groupe du premier Défi hivernal (crédit photo : Gilles Papillon).

#Suivez-nous sur Instagram