Défi country : plus de 7000 $ amassés à Saint-Raymond au profit d’Opération Enfant Soleil

Défi country : plus de 7000 $ amassés à Saint-Raymond au profit d’Opération Enfant Soleil

Le 2 février dernier se tenait au centre multifonctionnel la deuxième édition d’une journée de danse country-Pop au profit d’Opération Enfant Soleil. Alors que les organisateurs espéraient peut-être doubler le montant amassé l’an passé, le succès de l’évènement a largement permis de le quadrupler.

Au « centre multi », les invités, pour la plupart élèves dans des écoles de danse partout au Québec, se sont lancés sur la piste de danse dès 14 h.

« Ça va danser toute la journée », fait savoir Lydia Monmart, membre du comité organisateur.

Le centre multifonctionnel tranformé en piste de danse.

L’objectif : amasser des fonds pour l’organisme Opération Enfant Soleil.

En effet, chaque année, des évènements de levés de fonds sont organisés à travers toute la province dans le cadre du Défi Country. Cette initiative a été prise voilà plus de 10 ans par Guy Dubé, chorégraphe et professeur de danse country, qui donne notamment des cours à Saint-Raymond.

L’année dernière, M. Dubé et Mme Monmart avaient organisé une première édition à Saint-Raymond, au Studio de danse de la rue Saint-Pierre, ayant permis de recueillir près de 1500 $.

Pour l’édition 2019, le compteur a tout bonnement été explosé, puisque 7018,70 $ ont été amassés.

Danser pour une noble cause

Le 2 février, plus de 200 personnes étaient présentes, dont 130 ont pris part à un souper.

Durant le repas, Fanny Leblanc, mère de trois enfants ayant des problèmes de santé et ambassadrice du Défi country, a pris la parole : « La majeure partie de l’enfance de mes filles, c’est au CHUL qu’on l’a passée. Quand c’est rendu que tu as des infirmières et des médecins du CHUL dans tes amis Facebook, c’est que tu y as passé beaucoup de temps. »

Mme Leblanc a expliqué que l’organisme Opération Enfant Soleil a grandement contribué à améliorer la condition de ses enfants. « Des machines nous ont été prêtées », précise-t-elle.

L’une de ses filles, Mia, était présente à la soirée. Âgée de 3 ans, chapeau western vissé sur la tête, elle a grandement ému l’assistance qui lui a d’ailleurs chanté « Bonne fête ».


Daniel Dion, maire de Saint-Raymond, a souligné que « les petits miracles n’arrivent pas seuls, et que chaque geste posé peut faire la différence sur la qualité de vie de nombreux enfants ».

Vincent Caron, député de Portneuf, a pour sa part déclaré que les activités organisées à l’instar de celle de Saint-Raymond permettaient « d’acheter des « Mercedes » en matière d’équipements pédiatriques ». Il a par ailleurs indiqué que le gouvernement travaillait à instaurer de nouvelles mesures pour accompagner les parents.

L’année dernière, 83 500 $ ont été remis à Opération Enfant Soleil grâce au Défi Country, contribuant ainsi à fournir des soins de grande qualité aux enfants malades et améliorant leurs chances de guérison.

Une troisième édition en vue

Le souper s’est terminé par la dégustation d’un grand gâteau fourni par Chez Alexandre. Plusieurs commanditaires se sont impliqués dans la réussite de la soirée, dont Desjardins, la Ville de Saint-Raymond, Le Roquemont, les députés provincial et fédéral Vincent Caron et Joël Godin ou encore L’Harmonie des Sens.

Lydia Monmart l’affirme : une troisième édition aura bel et bien lieu. La date a déjà été fixée au 4 avril 2020.

#Suivez-nous sur Instagram