fbpx

Vincent Caron commente la mise à jour économique

Vincent Caron commente la mise à jour économique

Une allocation plus généreuse, avec en janvier, une augmentation du montant maximum annuel de 500 $ pour les deuxième et troisième enfants; et gel de la contribution additionnelle pour la garde d’enfants en services subventionnés en attendant l’abolition complète de cette contribution, ce sont les mesures annoncées par le Premier ministre Legault concernant les familles.

La mise à jour économique du 3 décembre annonçait également un soutien des aîné à faible revenu de 70 ans et plus.

Voici d’autres éléments de cette mise à jour.

• Entreprises : 90 000 entreprises bénéficieront de nouvelles initiatives qui représenteront un allègement fiscal de près de 1.6 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années;

• Changements climatiques : favoriser l’acquisition de véhicules verts et en assurant un financement des programmes de rabais à l’achat et à la location de véhicules électriques;

• Remboursement de la dette : montant de 8 milliards provenant du Fonds des générations pour rembourser des emprunts sur les marchés financiers. Ce qui permettra d’économiser 332 millions en intérêts sur cinq ans et permettra de dégager 1,4 milliards pour le financement des services publics.

• Près de 3,3 milliards de dollars sur cinq ans pour l’amélioration du niveau de vie des Québécois et au soutien de l’économie.

• Dès janvier 2019, l’Allocation famille permettra à 423 000 familles de profiter d’une aide fiscale additionnelle pouvant atteindre 500 $ par année pour les familles de deux enfants, et 1 000 $ par année pour celles de trois enfants.

• 140 000 familles profiteront du gel de la contribution additionnelle pour la garde d’enfants en 2019. C’est un premier pas vers son abolition progressive à partir du prochain budget.

• Nouveau crédit d’impôt pour le soutien des aînés : 570 000 aînés de 70 ans ou plus de bénéficieront dès 2018, d’une aide annuelle jusqu’à 200 $ pour les personnes seules et 400 $ pour les couples.

« Nous respectons notre engagement de remettre rapidement de l’argent dans le portefeuille des familles et des aînés de Portneuf et du Québec, commente le député. Nous voulons permettre aux entreprises de la région d’investir davantage et d’améliorer leurs chances de se démarquer dans des marchés de plus en plus concurrentiels. C’est une première étape et nous travaillerons avec coeur et détermination pour amener le Québec à se dépasser au bénéfice de tous ses citoyens. », conclut Vincent Caron.

#Suivez-nous sur Instagram