fbpx

La Société du patrimoine de Saint-Raymond vend ses calendriers

La Société du patrimoine de Saint-Raymond vend ses calendriers

C’est une tradition vieille de plus de 10 ans. La Société du Patrimoine de Saint-Raymond vend présentement ses calendriers avec à l’intérieur de nombreuses photos historiques.

« La vente de calendriers est l’une de nos marques de commerce, fait savoir Luc Tremblay, président de la Société du patrimoine. Avec la remise du prix Claude-Huot, c’est notre principale activité. »

Le calendrier 2019, le 12e, comporte plusieurs photos provenant d’archives ou fournies par des membres de la Société du patrimoine et des résidents de Saint-Raymond.

Les photos représentent, entre autres, des paysages, des scènes de vie ou des bâtiments. On y retrouve par exemple une photo de la rue Saint-Joseph à la fin des années 1940 ou une autre au temps des moissons.

Pour la Société du Patrimoine, dont la mission est non seulement de promouvoir l’histoire de Saint-Raymond, mais aussi de collecter des documents et de conserver les lieux historiques, la vente de calendriers représente une importante source de financement.

Les calendriers sont disponibles au coût de 10 dollars chez Uniprix, Home Hardware, à l’hôtel de ville, au Dépanneur Thiquet, à l’Épicerie Trudel ainsi que chez Borgia Impression, l’entreprise qui les imprime.

Les 130 ans du pont Tessier

L’année prochaine, le pont Tessier fêtera son 130e anniversaire. Celui-ci a en effet été inauguré par le maire Joseph Linteau le 15 octobre 1889.

Construit selon la technique de la poutre triangulée, il est selon la Société du patrimoine le dernier pont de ce genre encore carrossable au Québec.

Photo principale : Luc Tremblay (président de la Société du patrimoine de Saint-Raymond), présente avec des membres les nouveaux calendriers.

À lire également : Charles et Nathalie Plamondon : une maison d’exception

#Suivez-nous sur Instagram