fbpx

Marché public : Chanvre et programmation au menu de Saint-Raymond

Marché public : Chanvre et programmation au menu de Saint-Raymond

Le dimanche 12 août, ceux et celles qui sont allés au Marché public de Saint-Raymond ont eu la chance de rencontrer de nouveaux visages. C’est qu’en plus des producteurs, transformateurs et artisans habituels, il y avait sur place des invités venus parler de chanvre industriel et de programmation.
En s’arrêtant au kiosque de la Code Mobile, les gens de passage au marché ont découvert « une brigade de code dont la mission est de faire découvrir la technologie aux jeunes ».
Concrètement, nous a expliqué la responsable des communications Natacha Castonguay, la Code Mobile de Québec se rend généralement dans les écoles, les bibliothèques et les camps de jour pour initier les enfants à la programmation. C’est à l’aide d’ordinateurs et de petits robots que ses collègues et elle apprennent aux curieux à créer des algorithmes.
Selon Mme Castonguay, les avantages liés à l’apprentissage de la programmation sont nombreux. Le développement de la motricité et de l’habileté à utiliser un pavé tactile d’ordinateur de même que l’apprentissage du langage de programmation sont du lot. Vous trouverez plus de détails au www.canadalearningcode.ca.
code_mobile_aout2018

On ne pouvait pas manquer la Code Mobile.

Non loin de la camionnette Code Mobile, un gros autobus avait aussi de quoi attirer l’attention des visiteurs. C’est d’ailleurs dans ce véhicule que Marie Eisenmann, cofondatrice et directrice des Hempbassadors, nous a expliqué que ce jeune organisme a pour mission de faire redécouvrir le chanvre industriel à la population.
Si les Hempbassadors qualifient le chanvre industriel de « plante miracle d’hier et de demain », nous a expliqué Mme Eisenmann, c’est d’abord parce « ça a été une plante essentielle pour l’humanité pendant 10 000 ans ». Voiles de bateau, cordes et vêtements ont été faits à partir de cette plante « reconnue pour sa résistance et qui pousse bien ».
En juin, les « Ambassadeurs du chanvre » ont débuté leur tournée en se rendant au Saguenay. C’est la région du Québec où il s’est produit le plus de chanvre l’an dernier, soit 1 300 des 2 000 hectares alors cultivés dans la province. De Bellechasse, où ils sont basés, les Hempbassadors, reprendront bientôt la route vers le Centre-du-Québec, Montréal et l’Ontario. L’Ouest canadien est aussi dans leurs plans pour les prochaines années.
Bien que le chanvre industriel soit de la même famille botanique que la marijuana, profitons-en pour préciser qu’il n’a pas d’effet psychotrope. En visitant le www.hempbassadors.ca, vous découvrirez que cette plante « est la culture écologique par excellence », qu’elle « a des qualités nutritionnelles inégalées » et qu’elle peut notamment servir à faire du plastique, du carburant et des médicaments.
N’oubliez pas le marché!
Quant au Marché public de Saint-Raymond, n’oubliez pas qu’on peut s’y rendre à tous les dimanches, de 9 h 30 à 13 h 30. Vous trouverez les tentes des participants dans la ruelle qui se trouve entre Gymnique et Subway, et ce, jusqu’au 23 septembre prochain.
Photo principale : L’autobus des Hempbassadors s’est arrêté à Saint-Raymond dans le cadre du marché public.

#Suivez-nous sur Instagram