fbpx

Des nouveautés à l'Auberge du Couvent

Des nouveautés à l'Auberge du Couvent

C’est lors d’une soirée porte ouverte qu’elle a offerte ce 17 novembre que l’Auberge du Couvent de Saint-Casimir a eu l’occasion de présenter ses dernières réalisations.

 

 
Ayant été successivement un couvent tenu par des religieuses, un centre d’hébergement pour personnes âgés, une maison d’entraide pour toxicomanes, le l’Auberge du Couvent fêtera l’an prochain le dixième anniversaire de sa nouvelle vocation. Depuis qu’il a accueilli ses premiers clients en 2002, l’établissement n’a cessé d’améliorer son offre d’hébergement. Ayant récemment ajouté une quatrième étoile à sa cote d’hébergement, l’auberge vient tout juste de dévoiler les améliorations physiques qui y ont été effectuées dans les derniers mois.
 
Un exemple de l’union des efforts des citoyens de Saint-Casimir et de la Fondation du patrimoine de Saint-Casimir, l’organisme à but non lucratif qui gère l’auberge, des familles de l’endroit ont commandité la rénovation de plusieurs chambres. C’est ainsi que les familles Thibault-Asselin, Martel , Laflamme-Chabot et Champagne ont pu participer à l’amélioration de la qualité de l’hébergement.
 
En plus de deux nouvelles suites qui ont été baptisé « suite Jean-François Breau » et « suite Dany Turcotte » en souvenir du passage à Saint-Casimir du programme télévisuel La Petite Séduction, on a aussi inauguré la chambre qui a été restaurée à la mémoire de Gérald Laganière, ancien policier au service de la Sécurité du Québec qui était très connu à Saint-Casimir. Mort en 2009 alors qu’il entamait son troisième mandat en tant que maire de Laurier-Station, M. Laganière a reçu un très vibrant hommage de son fils Yan, aujourd’hui conseiller municipal de Saint-Casimir, et du député de Portneuf Michel Matte.
 
Plusieurs notables de Laurier-Station étaient également présents lors de la soirée portes ouvertes pour eux-même rendre hommage à M. Laganière et pour partager avec les gens de la localité.
 
Une visibilité accrue
 
La flamme de l’Auberge du Couvent ne s’éteint pas et réussit de plus en plus à se faire remarquer à travers la province. En effet, dans l’édition de décembre du magasine Châtelaine, un article est consacré à cet ancien couvent qui constitue aujourd’hui la plus importante offre d’hébergement dans l’ouest du comté de Portneuf.

Le conseiller municipal Yan Laganière a rendu un vibrant hommage à son père Gérard Laganière