Un arboretum pour la communauté et l’environnement

Ce n’est pas d’hier que le Club Lions de Saint-Raymond verdit sa ville en y plantant des arbres. Cela dit, cela ne fait que quelques années qu’il veille au développement d’un arboretum dont l’inauguration officielle, nous a confié le responsable Denis Beaulieu, sera faite l’an prochain.

Alors que d’autres membres du club et lui s’apprêtaient à mettre 22 arbres en terre, le samedi 9 juin, M. Beaulieu a rappelé que c’est en 2016 que l’arboretum des Lions a commencé à prendre racine. Cette année-là, cinq arbres ont été plantés. L’année suivante, 18 arbres ont eu droit au même sort. Au final, il devrait y avoir entre 55 et 60 arbres sur le terrain que la Ville de Saint-Raymond a accepté de consacrer à ce projet.

Un arboretum, sachez-le, est un parc où des arbres et arbustes sont plantés et où les visiteurs peuvent les étudier à leur guise. C’est effectivement un espace où détente et ballade riment avec science et découvertes. Dans celui de Saint-Raymond, on retrouve notamment des érables, des tilleuls, des noyers, des pommetiers, des marronniers et des amélanchiers.



Plus spécifiquement, l’arboretum que développent les Lions avec l’aide d’Odette Maheu, horticultrice à la Ville de Saint-Raymond, se veut un legs à la communauté. Il profitera inévitablement aux générations futures de citoyens et de visiteurs qui s’y rendront pour lire paisiblement dans la gloriette, rêvasser dans l’herbe en observant les feuilles des arbres valser ou s’attarder aux essences choisies par les créateurs de l’arboretum.

Lorsque questionné à ce sujet, Denis Beaulieu a tenu à préciser que le but premier de ce nouvel espace déjà accessible à tous est environnemental. « L’oxygène de la planète passe par les arbres », a-t-il ajouté en rappelant que l’arboretum cadre parfaitement avec les visées du regroupement international des Clubs Lions.

arboretum_lions_juin2018_2

Vingt-deux arbres de plus viennent d’être mis en terre par les Lions.

Au sein du Club Lions de Saint-Raymond, nous avons appris que ce projet d’envergure fait l’unanimité. S’il s’avère être rassembleur, c’est que chaque membre est associé à au moins un arbre de l’arboretum. L’an prochain, profitons-en pour dire que l’ensemble des arbres seront identifiés et qu’une belle arche sera construite à l’entrée du site.

En terminant, il importe de préciser que l’arboretum se trouve à la droite du chemin qui mène au débarcadère de la rue Saint-Hubert. Si vous y allez, profitez de votre ballade dans ce secteur de Saint-Raymond pour visiter la forêt nourricière et découvrir le sentier du Parc riverain de la Sainte-Anne.

Photo principale : La plantation du samedi 9 juin a notamment réuni Sunny Lachapelle, Manon Gauthier, Joanne Simard, Marjolaine Bédard, Géraldine Doré, Denis Beaulieu, Marius St-Pierre et Laurie Cayer-Beaulieu.