Deux jeunes Raymondois ouvriront bientôt leur boucherie

Julien Gingras, 21 ans, et Charles Vallières, 23 ans, deux jeunes passionnés de cuisine, ouvriront d’ici quelques semaines à Saint-Raymond la Boucherie des Chefs.

L’idée d’ouvrir une boucherie a germé dans la tête des deux amis voilà un peu plus d’un an. « Je ne sais pas si on avait le goût de s’acheter un steak ou de quoi, mais un soir en discutant on s’est dit que ce serait vraiment l’fun d’ouvrir une boucherie à Saint-Raymond », raconte Charles Vallières.

Loin de partir à l’aveugle, les Raymondois ont fait leur étude de marché, demandé conseil à des proches et sont allés chercher de l’aide pour concrétiser leur projet. « Il y a une véritable demande en ce qui concerne la boucherie, assure Julien Gingras. À date, toutes les personnes à qui nous avons présenté le projet ont été vraiment enthousiastes. »

La passion de la cuisine

Malgré leur jeune âge, Julien et Charles possèdent déjà une belle expérience en cuisine.

Julien a commencé à travailler comme cuisinier très tôt. « J’y ai vraiment pris goût », fait-il savoir. Après avoir obtenu un DEP ainsi qu’une ASP en cuisine, il est embauché à l’âge de 19 ans pour le Restaurant-Bar Le Mundial, qui dispose notamment d’un contrat pour fournir un service de restauration à l’entreprise Au Chalet En Bois Rond, à Sainte-Christine-d’Auvergne.

Pour sa part, Charles a travaillé un an dans le département boucherie du Provigo de Saint-Raymond avant de partir en Colombie-Britannique, pour une expérience en restauration rapide. À son retour, il travaille pendant près de trois ans pour l’ancienne Boucherie Saint-Louis à Saint-Raymond. Il est ensuite recruté comme cuisinier par Le Mundial.

Charles termine présentement un baccalauréat en administration. « C’est une formation qui me sera bien utile pour notre nouvelle boucherie », précise-t-il.

Un commerce en plein centre-ville

La Boucherie des Chefs sera située dans le bâtiment qui abritait il y a encore peu les bureaux de la Caisse populaire Desjardins, en face de l’hôtel de ville.

Le restaurant Le Mundial en a fait l’acquisition et louera le premier étage aux deux jeunes.

« Ayant tous les deux dans le début de la vingtaine, on a pas nécessairement les moyens d’acquérir un local, mentionne Charles. On est vraiment reconnaissants envers Le Mundial qui nous donne un bon coup de main. »

Julien ajoute : « Ça va être très positif, dans le sens où la proximité des deux commerces va faire en sorte que l’on va pouvoir s’entraider facilement. »

Les travaux de rénovation dans le bâtiment ont commencé au début du mois de mai.

Une large gamme de produits

« Étant cuisiniers Julien et moi, on va pouvoir faire découvrir des recettes de notre cru à la population », indique Charles.

Outre les viandes et les marinades, la Boucherie des Chefs proposera une large gamme de produits maison : cretons, sauce à spaghetti, terrines, pâtés de campagne, pâtés de foie, saucisses et boudins. On pourra également y acheter des prêts-à-manger comme des lasagnes ou des sous-marins.

Les jeunes comptent profiter de leur expérience en cuisine pour se distinguer, et utiliser plusieurs techniques comme la cuisson sous vide qui permet de maintenir l’intégrité et la qualité gustative des ingrédients.

De plus, dans la mesure du possible, les deux jeunes s’approvisionneront auprès de producteurs locaux.

« On a vraiment hâte que notre projet décolle », conclut Julien.