Une « Cage aux Folles » 30e anniversaire

Le Théâtre de Pont-Rouge  l’avait déjà présenté en 1998, mais a décidé de la reprendre pour souligner son 30e anniversaire de création en 2018. Dans une adaptation et mise en scène de Geneviève Boivin, La cage aux folles nous transporte « dans le flamboyant monde de la drag queen ».

Cette comédie est toujours d’actualité, et son message est que « peu importe notre mode de vie et nos allégeances, nous sommes tous des êtres humains, merveilleux dans notre complexité », tel que décrit dans le programme de la soirée.

Il va de soi qu’une telle démonstration passe par le mensonge, comme dans toute comédie digne de ce nom. Disons-le, les comédiens du Théâtre de Pont-Rouge jouent avec grand brio. Drôles, dynamiques, talentueux, les gars et filles de la troupe le sont à chaque moment, que ce soit dans les scènes de spectacles ou dans les menteries inventées dans le cadre du mariage de fiston avec une jeune femme d’une famille de droite, présumément étrangère, sinon hostile aux activités de la « cage ».

L’impressionnante distribution comprend Alexandre Manceau, Any Moisan, Bruno Delisle, Charles Bertrand, Daniel Dussault, Dominique Chabot, Gaétan Giguère, Guylaine Pilon, Hélène Pouliot, Jacques Bédard, Martine Roy, Michel Dostie et René Cossette.

La pièce est présentée au Moulin Marcoux les 25, 26 et 31 mai, et le 1er, 2, 8, 9, 15 et 16 juin. Réservation auprès de Mario Dupont, 418 873-3742; Ginette Morasse, 418 873-5184.