François Paradis rend une deuxième visite à Vincent Caron, candidat de la CAQ

Vincent Caron, candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) aux prochaines élections provinciales, a reçu le 23 mai une deuxième visite de François Paradis, député de Lévis et porte-parole en santé du parti.

Au mois d’octobre 2017, MM. Caron et Paradis s’étaient entretenus avec des intervenants en santé. Cette fois-ci, les deux hommes sont allés à la rencontre d’intervenants en services sociaux.

« Lors de cette nouvelle visite, j’ai retrouvé ce même dynamisme partout où je suis allé », a affirmé M. Paradis.

Au cours de la journée, le député et le candidat ont notamment visité l’organisme communautaire en santé mentale l’Arc-en-Ciel et l’entreprise d’économie sociale Triport Portneuf, victime d’un incendie au mois de janvier dernier.

M. Paradis a évoqué des « visites fascinantes » et s’est dit « étonné de voir l’étendue des actions menées par les organismes portneuvois ».

« Les engagements que nous avons déjà pris et qu’on prendra, c’est le reflet des besoins que vous avez exprimés », a-t-il déclaré.

La santé, un enjeu central

Lors de cette nouvelle visite du député de Lévis, la santé a encore été au cœur des discussions.

« Il faut toujours frapper sur le même clou pour dire que Portneuf existe et pour obtenir des services qui sont adéquats à ce à quoi la population est en droit de s’attendre », a lancé Vincent Caron.

François Paradis a ajouté : « Présentement nous avons un système de santé qui privilégie un modèle unique qui n’est pas nécessairement adapté à l’ensemble des régions du Québec. Dans des territoires géographiquement étendus comme celui de Portneuf, on se retrouve avec des soins de proximité qui sont moins présents qu’ils ne le devraient. »

Pour améliorer l’accessibilité des soins de proximité, M. Paradis a évoqué une révision du mode de rémunération des médecins, un accès plus rapide aux médecins de famille ou encore une meilleure répartition des nouveaux facturants.

« Nous nous sommes engagés à faire en sorte d’évaluer les besoins réels de la région et des municipalités, a assuré le député. Il faut faire en sorte de mieux servir les citoyens en ce qui concerne les soins de proximité et éviter que l’urgence ne soit le seul recours. »

Portneuf comme QG de campagne

La journée du 23 mai s’est terminée par une visite du futur bureau de campagne de Vincent Caron et son équipe.

Celui-ci sera situé dans les anciens locaux de la Coopérative de santé, dans la ville de Portneuf. « C’est un endroit central, stratégique », a spécifié M. Caron.

Le candidat a indiqué qu’il était prévu que d’autres personnalités de la CAQ lui rendent visite. Des sujets comme l’éducation, les garderies ou l’agriculture seront abordés.

« Je veux faire venir un maximum de députés et candidats qui, je l’espère, feront partie du nouveau gouvernement le 1er octobre prochain, a-t-il expliqué. Je suis convaincu que cela sera plus simple lorsque viendra le temps de frapper à leurs portes pour leur dire à quel point notre région est importante, belle et différente. »