Deny Lépine accède à la présidence du comité d’économie circulaire

Si cela fait environ un an et demi que les bases du comité de développement de l’économie circulaire de Portneuf-Jacques-Cartier ont été jetées, ce n’est que tout récemment qu’il s’est doté d’un premier président en la personne de Deny Lépine.

Ce n’est pas un hasard si le comité a demandé à M. Lépine d’assumer cette fonction, nous a confié le principal intéressé. C’est qu’il est déjà président de la Ressourcerie de Portneuf, une organisation qui, nous a-t-il fait comprendre, n’est pas étrangère à l’économie circulaire.

Comme tous ne sont pas familiers avec ce concept, sachez que la Fondation Ellen MacArthur définit l’économie circulaire comme étant « un cycle de développement positif continu qui préserve et développe le capital naturel, optimise le rendement des ressources et minimise les risques systémiques par la gestion des stocks et des flux de ressources ».

Par ailleurs, dans le communiqué qui nous a été envoyé par le bureau du député de Portneuf-Jacques-Cartier Joël Godin, au sujet de la nomination de M. Lépine, on peut lire que l’économie circulaire « est un concept économique de développement durable qui propose de transformer les déchets en matière première ».

Pour sa part, Deny Lépine, qui est aussi maire de Saint-Alban, estime que la mission du comité de développement de l’économie circulaire qu’il préside est de rendre possible la réutilisation d’un maximum d’objets. Pour y arriver, ses collègues et lui, nous a-t-il dit, peuvent notamment compter sur l’appui de la Ressourcerie et de la Régie régionale de gestion des matières résiduelles de Portneuf (RRGMRP).

De plus, il faut mentionner qu’un chargé de projet en économie circulaire sera bientôt à l’œuvre dans Portneuf. Sous la supervision de Deny Lépine, celui ou celle qui occupera ce poste financé par le programme d’Emploi été Canada devra « réaliser un inventaire des matières résiduelles auprès du secteur Institution, commerces et industries (ICI) ».

Pour plus de détails sur cet emploi, les intéressés peuvent se rendre sur le site de la RRGMRP.