Caisse Saint-Raymond-Sainte-Catherine : un excédent d’exploitation de 2,6 M$

La Caisse populaire Desjardins de Saint-Raymond-Sainte-Catherine tenait son assemblée générale annuelle le lundi 9 avril au Centre multifonctionnel de Saint-Raymond. 

Notre caisse a enregistré des excédents d’exploitation de 2,6 M$ en 2017, résutats qui témoignent de la saine gestion de la caisse ainsi que de votre fidélité, annonçait le président Jacques Proulx en introduction de son message de la présidence du conseil d’administration.

M. Proux a ajouté que l’utilisation des produits et services de la Caisse a entraîné un effet positif direct sur sa rentabilité. En outre, 2017 s’est avérée une année qualifiée d’exceptionnelle quant à l’augmentation du volume d’affaires.

« Cette augmentation, c’est à vous que nous la devons, puisque vous nos témoignez votre confiance en nous confiant la gestion de votre vie financière », a déclaré M. Proulx.

De son côté, le directeur général Michel Truchon a souligné le fait que comme tout le mouvement Desjardins, la caisse a été « à pied d’oeuvre afin d’offrir à ses membres et clients des expériences distinctives pertinentes ».

« Nous pouvons compter sur le savoir-faire de nos ressources ainsi que sur la collaboration des filiales du mouvement, de même que sur les nouvelles technologies », a dit M. Truchon.

Parlant technologies, on prépare le déploiement de nouveaux guichets automatiques tactiles, plus simples et efficaces. La Caisse analysera au fil des ans les besoins en services automatisés, afin de mieux se positionner selon les habitudes financières des membres.

Parlons des élections, qui ont vu les postes être comblés sans avoir besoin de recourir au vote, puisque tant dans le cas du conseil d’administration que du conseil de surveillance, le nombre de candidatures soumises était égal au nombre de postes à combler.

Les postes en élection étaient ceux de Jacques Proulx, Emmanuelle Roy, Marie Côté et Benoît Beaulieu. Mme Roy et Côté ne se représentant pas, et un poste étant vacant, les trois postes à combler l’ont été par Michel Lambert, Lise Trudel, et Dave Alain. MM. Proulx et Beaulieu ont été reconduits. On décidera lors de la prochaine réunion du c.a., vers la fin du mois, qui occupera le poste de président. Notons que le conseil d’administration comprend 12 membres.

Dans le cas de Dave Alain, ce dernier a quitté la présidence du conseil de surveillance afin de siéger sur le conseil d’administration.

Par ailleurs sur le conseil de surveillance, les sièges de Sonia Lebel et de Catherine Thiboutot étaient en élections, et les deux femmes sont restées en poste.

À noter que le conseil de surveillance est appelé à disparaître dans un avenir prochain pour être remplacé par un comité du conseil d’administration. Dans l’intérim, le conseil de surveillance se composera de trois personnes au lieu de cinq comme auparavant.

Voici quelques chiffres qui ont marqué cette assemblée générale annuelle :

Excédents d’exploitation, 2,6 M$, en hause de 23,5 %

Actif, 436,6 M$, en hausse de  5,4 %

Avoir de votre coopérative, 50,6 M$, en hausse de 4,1 %

Volume d’affaires sous gestion, 917,5 M $, en hausse de 8,63 %

Prêts aux particuliers et aux entreprises, 340 M$, en hausse de 5,8 %

Passif de 385,9 M$, en hausse de 5,6 %

Fonds d’aide au développement du milieu, réserve de 528 000 $

Fonds d’aide au développement du milieu, distribution de 185 000 $

Réserve de stabilisation, 1,4 M$

Réserve pour ristournes éventuelles, 2,9 M$

Ristournes de 535 000 $

Dons et commandites, 46 171 $

Distribués à nos membres et à notre communauté, 695 637 $

Nombre de dirigeants, 17

Nombre d’employés, 53

Nombre de membres, 16 282

aga_caisse_prix

Fin mars 2017, la Caisse populaire Desjardins de Saint-Raymond-Sainte-Catherine recevait un prix Ascension pour sa « formidable performance », prix soulignant sa 3e place derrière des caisses beaucoup plus importantes en terme de nombre de membres, dont la caisse de Lévis. On compte 16 caisses populaires sur le territoire régional visé par ce prix. « On avait plusieurs objectifs à réaliser, explique Michel Truchon, et on les a presque tous réalisés. On a eu une performance extraordinaire de la part de nos employés, c’est ce qui nous a qualifiés pour se classer ». Photo ci-haut, le directeur général Michel Truchon et le président Jacques Proulx.