Flânerinages, une brasse à la fois

Flânerinages, une brasse à la fois, un poème à la fois. Car chacun des plus ou moins cent poèmes qui composent ce recueil invite à flâner dans une sorte de pèleri«nage» en terre « ceinte ».

Il faut bien prendre son temps pour s’arrêter sur les mots. Parlant des poètes, rêveurs et cervonautes : « Nul ne comprend ce qu’ils disent tant le futur qu’ils décrivent fait partie des événements inquiets de leur certitude… », écrit l’auteur dans son « Épître aux Quotidiens ».

Ce dont on parle ici, c’est du tout dernier recueil de poésie du Raymondois Réjean Plamondon, paru aux Écrits des Forges. Scientifique, professeur titulaire à la Polytechnique de Montréal, mis aussi auteur et… nageur passionné. L’été, on le voit nager jusqu’à son chalet sur une île du lac Sept-Îles. La couverture de son recueil en témoigne. « Nager, c’est prier », écrit-il.

Réjean Plamondon joue avec les mots, les retourne, les détourne, les décompose et les recompose.

« J’invente des rimes géométriques, riffs impairs, nombres premiers, courbatures lentes », écrit-il dans son poème Don Juin.

D’une façon, sa poésie est scientifique. La formule mathématique qui conclut les 19 lignes de son poème avant-propos, en est le symbole.

Il va de soi que Flânerinages s’adresse notamment aux passionnés de poésie, qui prendront plaisir à le lire « une brasse à la fois ».

En plus de diriger le laboratoire Scribens dédié à la recherche sur le traitement automatique de l’écrite manuscrite, Réjean Plamondon est l’auteur de nombreux livres et articles à caractère scientifique.

Flânerinages, recueil de poésie de Réjean Plamondon, publié aux Écrits des Forges.