Marguerite Sweeny : espoir canadien en slopestyle

Depuis toute petite, elle ne parle que de snowboard, de rails, de sauts, de compétitions, de médailles. Elle s’appelle Marguerite Sweeny, elle est résidente de Saint-Basile, et représente l’un des espoirs de l’équipe  « nextgen » canadienne de planche à neige.

En fin de semaine dernière, sa participation à la compétition « big air » de l’îlot Fleurie à Québec lui a mérité une cinquième place en vertu de sauts évalués 120,25 points au cumulatif de ses deux meilleures notes. La compétition a été remportée par l’Américaine Julia Marino, suivie de la médaillée d’argent des Jeux de PyeongChang, la Québécoise Laurie Blouin.

Bien qu’elle ait participé à un autre « big air » au Canada Olympic Park de Calgary également en mars (4e place), la spécialité de la jeune Basilienne de 17 ans, c’est le slopestyle. Elle a participé à plusieurs compétition nationales et internationales cet hiver, et s’est illustrée, notamment les 14 et 15 février à Mont-Trembant où elle est allée chercher une première et une deuxième places.

Liste de ses performances nord-américaines 2017-2018 en slopestyle :

23-24 janvier, Sun Peaks BC,  Coupe Nor-Am,  5e et 7e places

9 février,  Mt. St-Louis Moonstone Ont., Coupe Nor-Am, 5e place

14-15 février, Tremblant Qc, FIS, 1re et 2e places

28 février, Park City Utah, Coupe Nor-Am, 7e place

8 mars, Canada Olympic Park Alb., Coupe Nor-Am, 4e place

Marguerite Sweeny est classée 7e au Canada.

Autre exploit digne de mention, sa 14e place à la compétition de Coupe du monde à Seiseralm en Italie, le 16 mars dernier.

Prenez connaissance de l’ensemble de ses résultats.

En entrevue téléphonique, Marguerite Sweeny qualifiait sa saison 2017-2018 de moyenne, en raison d’une blessure au dos l’été dernier qui l’a retardée dans son entraînement.

Pour cette saison, il restera notamment le Championnat du monde junior en août.

« L’année prochaine, révèle-t-elle, je pense que je vais me concentrer sur le canadien pour amasser assez de points pour me rendre sur l’équipe nationale pour l’année d’après ».

Le but ultime est évidemment de participer aux Olympiques de Beijing en 2022.

Brunch bénéfice

Dimanche dernier, les Chevaliers de Colomb de Saint-Basile ont rendu un bel hommage à la jeune athlète de 17 ans, en organisant un brunch bénéfice afin de l’aider dans sa carrière. Au terme du brunch, les Chevaliers lui ont remis un chèque de 1000 $, alors que la Ville a également remis 1000 $ à la planchiste.

Absente en raison de son entraînement, Marguerite Sweeny a pu dialoguer avec le public présent sur grand écran via Skype. Également, son père Alain Sweeny a relaté ses débuts en slopestyle. Encore toute jeune enfant, Marguerite a fait ses débuts au centre Ski-Saint-Raymond. En 2010, elle rejoignait le club du Relais et débutait la compétition provinciale.

« Mais sa carrière a vraiment décollé en 2016-2017, explique M. Sweeny, alors qu’elle a mérité 10 podiums en 10 compétitions », de la Coupe du Québec et du Circuit canadien.

En outre, elle emportait une 5e place à l’épreuve du Championnat du monde junior de Spindleruv Mlyn en République Tchèque. Il s’agissait de la meilleure performance canadienne de année.

« Sa détermination et son assiduité à l’entraînement l’ont fait progresser rapidement », indiquait le maître de cérémonie du brunch, Benoît Delisle.

Notons qu’elle est inscrite au programme sport-école de l’école secondaire Cardinal-Roy où elle obtient des moyennes de 90 %. Elle étudie le matin et s’entraîne l’après-midi.

Marguerite Sweeny veut remercier ses commanditaires : Sport Radical, Sky Optic, Never Summer, Flux, Bern et Aim. Ella bien sûr tenu à remercier les Chevaliers de Colomb pour leur initiative.