Saint-Raymond : une disco du tonnerre !

Pour la deuxième année consécutive, l’organisme de participation des parents (OPP) de l’école primaire de la Grande-Vallée organisait une disco. L’événement, qui s’est déroulé le 23 mars, a de nouveau remporté un vif succès.

Vendredi soir, dans le stationnement du bâtiment Saint-Joseph, une longue file de voitures se forme. Les parents déposent leurs enfants à une soirée attendue depuis longtemps. « Mon fils m’en parle depuis plus de deux semaines », raconte en riant une mère de famille.

disco_opp1

Les parents viennent déposer leurs enfants.

Dans l’ancien gymnase, qui fait office de piste de danse pour l’occasion, l’excitation est à son comble. Les cris des enfants se mêlent à celui de la musique. « C’est de la folie ! », s’exclame Nancy Lépine, présidente de l’OPP, qui supervise le déroulement de la soirée avec une quinzaine de parents bénévoles.

Pas moins de 175 élèves inscrits de la 3e à la 6e année prennent part à l’événement. « Il fallait réserver sa place, explique Mme Lépine. La disco est tellement populaire qu’on a rapidement atteint le nombre maximum d’élèves pouvant être accueillis dans la salle. »

Chaque entrée, au coût de 5 $, vient avec trois coupons permettant de se procurer au choix, des croustilles, des jujubes ou des jus de fruits.

Dès le début de la soirée, de « petits trains » se forment. On danse, on jase. À un moment, les garçons se bouchent les oreilles en entendant la chanson du film La Reine des neiges, ce qui fait bien rire les filles. Ils se défouleront juste après avec une musique du groupe ACDC.

disco_opp2

Une ambiance survoltée, avec DJ.

« Rien qu’à voir leurs visages, tout contents, c’est notre paye », affirme Mme Lépine, qui remercie tout spécialement, au nom de l’OPP, Guillaume Lirette pour l’animation ainsi qu’Alimentation Duplain.

À n’en pas douter, les élèves se sont forgés d’impérissables souvenirs lors de cette soirée. La disco devait sûrement être au cœur des sujets de conversation dans la cour de récréation lundi.

L’OPP, une implication tout au long de l’année

L’organisme, qui regroupe près de 25 parents d’élèves, appuie la direction et le personnel de l’école primaire de la Grande Vallée afin d’offrir un éventail de services et d’activités encore plus vaste aux enfants qui fréquentent l’établissement.

« On est partout, fait savoir Mme Lépine. Ça peut aller de la réparation des livres de la bibliothèque à une aide apportée pour la vaccination en passant par le financement de spectacles. »

« Lorsque l’on ne peut supporter le coût d’une activité, c’est là que l’OPP embarque », ajoute Isabelle Naud, directrice adjointe de l’école.

Marché aux puces en mai

Afin de pouvoir organiser ou financer des activités, l’OPP lance régulièrement des collectes de fonds.

Le marché aux puces, qui aura lieu cette année le dimanche 27 mai, constitue son plus gros moyen de financement.

De 7 h à 16 h, la population est invitée à l’aréna de Saint-Raymond où de nombreux objets seront à vendre. On peut d’ores et déjà réserver une table d’exposant au coût de 25$, ou deux tables pour 45 $. Pour tout renseignement, contactez Nancy Lépine au 418 873-5944.