Un Pont-Rougeois avec les Canonniers de Québec du sport-étude Baseball

Marc-Antoine Godin, étudiant-athlète de Pont-Rouge âgé de 12 ans, fréquente l’école Cardinal-Roy à Québec depuis septembre dernier. Pour y parvenir, Marc-Antoine a dû se démarquer.

Lors des évaluations, il est parvenu à faire valoir son talent et ses aptitudes physiques et impressionner Jean-Philippe Roy, directeur du programme et entraîneur adjoint des Capitales de Québec, ainsi que ses adjoints.

Sur plus de 70 joueurs inscrits aux évaluations, seulement 30 joueurs ont été sélectionnés pour rejoindre ce programme.

L’équipe des Canonniers de Québec accueille dans ses rangs des joueurs venant de quatre écoles différentes (Cardinal-Roy, Séminaire St-François, Seigneuries et Pointe-Lévy).

Avec sa bonne réputation, la visite qu’a faite Marc-Antoine de l’École Cardinal-Roy et la proximité du stade de baseball a fait pencher le jeune sportif pour cet établissement. « Il faut dire aussi que j’ai la chance d’avoir des parents qui travaillent proche de l’école pour pouvoir me voyager », précise le Pont-Rougeois.

Sous la recommandation de ses enseignants et de la direction de l’école Perce-Neige de Pont-Rouge, ainsi que grâce à ses bons résultats académiques, il a pu obtenir son acceptation afin de se joindre à l’école de son choix.

Marc-Antoine a la chance de pouvoir s’entraîner tous les jours au stade Canac, qui est utilisé par les Capitales de Québec. Depuis cette année, les étudiants-athlètes peuvent jouer au stade, et ce même l’hiver grâce au dôme.

canonniers_dome

Le dôme, qui permet de s’entraîner l’hiver. 

Les joueurs ont la chance de bénéficier d’une grande superficie de terrain et d’une hauteur de 80 pieds afin de pratiquer différentes facettes de leur sport.

Le programme sport-étude Baseball existe depuis plus de 15 ans. Marc-Antoine est le deuxième Pont-Rougeois après Bryan Dubuc à faire partie de ce programme.

Jean-François Leclerc-Hamel, un autre étudiant du comté de Portneuf, y participe également.

Simon, père de Marc-Antoine, souligne : « Depuis quelques années, on constate une recrudescence du baseball partout au Québec. On le voit également dans le comté de Portneuf, avec un nombre grandissant d’inscriptions chez les Indiens de Baseball DPR depuis quelques saisons. Les responsables de cette équipe investissent du temps dans le développement de ce sport. Depuis l’an dernier, ils ont mis sur pied du baseball d’automne, des camps hivernaux en gymnase et des camps printaniers. Cela a notamment été rendu possible grâce aux coordonnateurs techniques dont je fais partie. »

Il y a fort à parier que la demande ne fera qu’augmenter au cours des prochaines années pour ce type de programme.