Philippe Couillard de passage dans Portneuf

Le Premier Ministre Philippe Couillard était de passage dans Portneuf mardi dernier, notamment à Deschambault-Grondines où il a accordé une entrevue à la presse régionale au restaurant Le Chavigny.

Le PM a débuté sa visite en fin d’avant-midi au Centre de recherche en sciences animales de Deschambault, puis dans les locaux de Sélection du Pâtissier et de la Fromagerie des Grondines.

« Je suis ici dans le cadre de la tournée que je fais partout au Québec, c’est comme ça qu’on connaît le gens, beaucoup de gens nous donnent de bonnes idées », a expliqué Philippe Couillard.

Il a participé à deux tables rondes avec les gens de plusieurs secteurs d’activités, entrepreneurs, commerçants au détail, groupes communautaires, etc. « Ce sont les gens sur le terrain qui me parlent directement des enjeux », dit-il.

« Ce que je retiens de ma visite dans Portneuf, c’est que c’est un grand comté où la population augmente très rapidement », déclare-t-il. Mobilité, infrastructures scolaires et enjeux économiques sont parmi les enjeux qu’il a fait ressortir.

Sur la question de l’éducation, il y a évidemment la question d’une nouvelle école primaire à Pont-Rouge, dont le dossier est à l’étude. Quant aux enjeux économiques, ils sont marqués par la pénurie de main-d’oeuvre.

Il donne l’exemple du confectionneur de desserts haut de gamme Sélection du Pâtissier, de Portneuf, qui a 120 employés mais en aurait besoin d’une dizaine de plus, qu’il ne parvient pas à trouver. Pour M. Couillard, la solution à la pénurie de main-d’oeuvre un peu partout au Québec est le recours à l’immigration et au recrutement de travailleurs étrangers. Selon lui, il faut accélérer le traitement des demandes.

« Il ne faut pas baisser l’immigration comme certains disent, mais la maintenir », dit-il.

Sur la question de la mobilité, « le transport collectif régional va beaucoup se structurer autour du projet que le maire Labeaume va présenter », souligne-t-il, ajoutant que les grands projets des prochaines années seront reliés au transport collectif.

Après les milliards pour les grands barrages il y a quelques décennies, c’est dans le transport collectif qu’il faut désormais investir et créer de l’emploi ainsi que de l’activité économique.

Sur la baisse des taxes scolaires, le gouvernement Couillard propose d’abolir les iniquités à l’intérieur des régions, une mesure qui coûtera 672 millions. Cela, notamment, se traduira par une baisse de moitié de la taxe scolaire pour la Commission scolaire de Portneuf.

Il a commenté la mesure de la CAQ, qui voudrait baisser le taux de taxes scolaires uniformément dans tout le Québec. « Ça ne marche pas, assure le PM, on va rajouter 700 M$ de plus sur la facture. Nous, on va le mettre dans les écoles pour la réussite des enfants ».

M. Couillard a félicité Michel Matte pour son travail acharné dans Portneuf et les résultats qu’il obtenus, notamment dans le domaine de la santé. Questionné à savoir s’il se représenterait aux prochaines élections, le député de Portneuf n’a pas pris sa décision et dit se donner jusqu’à Pâques comme période de réflexion.

Photo : le Premier Ministre Philippe Couillard et le député Michel Matte