Réal Béland au Centre multifonctionnel de Saint-Raymond

Réal Béland ne fera pas semblant, le jeudi 8 février quand il montera pour une première fois sur les planches du centre multifonctionnel Rolland-Dion de Saint-Raymond. C’est pourtant du « Faire semblant » qu’il nous parlera dans ce nouveau spectacle à l’humour absurde, son quatrième « one-man show ».

Pour lui, le titre « Faire semblant » réfère à plusieurs choses. « La base de l’écriture de ce show, c’est le cri de la quarantaine, explique-t-il en entrevue téléphonique. Quand on arrive dans la quarantaine, on veut éloigner les gens qui font semblant autour de nous, pour s’entourer de vraies personnes ».

L’humoriste constate que sur les réseaux sociaux aujourd’hui, « tout le monde fait un peu semblant, certains font croire à des vies pas mal plus jet-set qu’ils ont en réalité. Tout le monde ne dit pas la vérité, c’est un peu la tendance, c’est un peu ça le show ».

Il y aura bien sûr M. Latreille. « Je ne peux pas m’en passer, dit-il, c’est un plaisir coupable, j’adore le faire, le gens aiment ça aussi ».

Il fait d’ailleurs du public son complice dans ce numéro sans filet. C’est en effet en discutant avec les gens dans la salle et en répondant aux suggestions qu’il détermine qui sera sa « victime » à l’autre bout du fil.

« C’est aussi une façon pour moi de me garder éveillé tout au long de la tournée, c’est un moment d’impro dans le spectacle, c’est toujours le fun ».

Faire semblant est aussi un spectacle plus intime et plus personnel, comme si c’était lui qui invitait les gens dans son salon, précise-t-il. Très observateur, il s’inspire de gens qu’il a rencontrés, et qui l’ont marqué par leur voix, leur personnalité, leur rire.

Réal Béland met ses tripes sur la table, comme il dit. « Les gens me connaissent pas mal plus quand ils sortent du spectacle ».

Humoriste fils d’un humoriste, Réal fils de Réal, « c’est sûr que ça influence quelque part, j’ai grandi là-dedans. La pomme ne tombe jamais très loin de l’arbre ».

Comme son père, il a débuté sa carrière en humour à l’âge de 17 ans, il y aura 30 ans en juin prochain.

Le spectacle Faire semblant est d’une durée de 1h45 sans entracte. Notez que sa fille Charlotte fera la première partie. La jeune chanteuse de 22 ans interprétera trois chansons.

Il reste des billets, disponibles par téléphone au 418 337-2238.

réal_béland