Le Comité Vas-Y lance un appel aux bénévoles

Basé à Saint-Raymond, le Comité Vas-Y offre depuis de nombreuses années un large panel de services qui permet de donner un coup de pouce aux aînés ainsi qu’aux personnes à faible revenu. Pour continuer de mener à bien sa mission, l’organisme sans but lucratif recherche de nouveaux bénévoles.

Au 163 rue Saint-Ignace, la coordonnatrice Marie-Hélène Paquet, la réceptionniste Élise Moisan ainsi que le conseil d’administration veillent au bon fonctionnement du Comité Vas-Y, qui existe depuis 1980.

« Le but de l’organisme, c’est d’offrir des services de maintien à domicile pour les aînés, mais on aide également les personnes à faible revenu », indique Mme Paquet.

Les services offerts à près de 600 bénéficiaires sont nombreux et variés. On peut tout d’abord évoquer le transport et l’accompagnement de personnes à leurs rendez-vous médicaux dans Portneuf ou à Québec. Selon Mme Paquet, cela représente en moyenne 350 aller-retour effectués chaque mois par des bénévoles depuis les villes de Saint-Raymond, Lac-Sergent, Saint-Léonard-de-Portneuf, Sainte-Christine-d’Auvergne, Rivière-à-Pierre, ou Pont-Rouge. « C’est notre activité principale », précise la coordonnatrice.

Ensuite, l’organisme donne un coup de main pour faire les commissions, que ce soit à l’épicerie, à la pharmacie, à la banque ou dans d’autres commerces de Saint-Raymond.

Plus récemment, un service de livraison de repas à domicile a été mis sur pied. Celui-ci s’inspire de l’étude « Bien vieillir chez soi : rêve ou réalité ? », menée par la Table de concertation des aînés de Portneuf. Jusqu’à présent, plus de 1500 repas ont été livrés à une trentaine de personnes.

Le Comité Vas-Y offre également d’autres services, moins connus : le prêt d’équipements orthopédiques comme des fauteuils roulants ou des déambulateurs, la vente de lunettes à prix modique ainsi que la production gratuite de déclarations de revenus pour les personnes dans le besoin.

Une demande grandissante

Présentement, le Comité Vas-Y peut compter sur le dévouement d’une quarantaine de bénévoles, mais il en faudrait davantage.

« Avec le vieillissement de la population, la demande de services ne cesse de croître », explique Marie-Hélène Paquet.

La coordonnatrice fait savoir qu’il faudrait agrandir les équipes pour effectuer le transport vers les hôpitaux et les livraisons de repas.

Par ailleurs, avec la période des impôts qui approche, le Comité Vas-Y espère que des personnes d’expérience se manifesteront d’ici la mi-février pour apporter leur aide, à raison d’une journée par semaine en mars et en avril. L’organisme mentionne que des formations sont données par l’Agence du revenu du Canada et Revenu Québec afin de préparer les déclarations.

Mme Paquet ajoute : « Nous lançons un appel aux bénévoles. On est vraiment très flexible. Il est possible de venir aider là où l’on se sent le plus utile et quand on peut. Pour les transports, on appelle toujours au moins 24 heures à l’avance pour vérifier les disponibilités. »

Les personnes intéressées à servir leur communauté peuvent appeler au 418 337-4454, poste 22, ou tout simplement frapper à la porte du Comité Vas-Y.