Des jouets par milliers au Kiosque de Noël

Depuis maintenant sept ans, le Kiosque de Noël situé dans le centre commercial Place Côte-Joyeuse à Saint-Raymond donne une nouvelle vie à des milliers de jouets en les échangeant ou en les vendant, ce qui permet d’amasser de l’argent pour des organismes de la région. L’édition 2017 a démarré le 1er décembre et se poursuit jusqu’au 22.

kiosque_noel3Dans le centre commercial, de nombreuses familles attendent fébrilement l’ouverture du kiosque. À 17 h, on entend les clés tourner dans la serrure et tout le monde s’engouffre dans le local. Les enfants (et aussi les adultes) découvrent avec émerveillement une multitude de jouets, de toutes les couleurs et de toutes sortes : figurines, toutous, petites voitures ou encore jeux de société. « C’est le paradis des jouets ici », s’exclame une maman.

Après seulement quelques minutes, Richard Pearson, le responsable bénévole du kiosque, ne sait déjà plus ou donner de la tête. « Il y a un véritable engouement », lâche-t-il.

Un succès grandissant

Le principe du Kiosque de Noël est simple : on peut apporter ses propres jouets pour les échanger ou alors en acheter.

L’aventure a commencé voilà sept ans. Richard Pearson, père de famille, raconte : « On avait vraiment trop de jouets à la maison. J’ai donc décidé d’en faire don au S.O.S. Accueil afin qu’ils soient revendus. J’ai finalement décidé de les vendre moi-même afin de remettre plus d’argent à l’organisme.

kiosque_noel1

Richard Pearson, fondateur du Kiosque de Noël.

Le centre commercial Place Côte-Joyeuse accepte de prêter gracieusement un local chaque année, ce qui facilite la tâche. Au fil du temps, familles, garderies et ressourceries alimentent le kiosque en jouets. « En plein été, on me demande si le kiosque aura bien lieu », rapporte avec amusement M. Pearson.

Si seulement 75 $ sont récoltés la première année, l’édition 2016 permet d’amasser près de 3500 $.

Un événement qui profite à toute la communauté

Le Kiosque de Noël, ce sont tout d’abord de belles histoires. Richard Pearson se souvient : « Il y avait ce petit gars qui est arrivé avec une piste de course à laquelle il manquait des morceaux. Quand il m’a demandé s’il pouvait l’échanger contre un camion et que j’ai répondu oui, son visage s’est illuminé. C’est très motivant. »

En plus de ravir enfants et parents, le kiosque permet de redistribuer l’argent amassé à une quinzaine d’organismes, dont le S.O.S. Accueil de Saint-Raymond, les Chevaliers de Colomb, la Ressourcerie de Portneuf ou le Grenier des trouvailles de Pont-Rouge.

Le 24 décembre, des dizaines de toutous provenant du kiosque seront distribués lors du Défilé de Noël de Grondines. Après les fêtes, les écoles de la région seront contactées afin de leur remettre des jouets.

En ce qui concerne l’avenir, Richard Pearson voit grand. Il espère bien amasser 5000 $ en une seule édition. Pour cela, il lance un appel aux bénévoles : « Que toutes les personnes qui souhaitent s’impliquer avant ou pendant l’événement n’hésitent pas à se manifester. »

Cette année, le Kiosque de Noël a lieu les jeudis et vendredis de 17 h à 21 h, ainsi que les samedis et dimanches de midi jusqu’à 17 h.

kiosque_noel4

À côté du Kiosque de Noël, un local permet de trier les jouets.