La CAAJC dévoile un deuxième projet de mosaïque communautaire

La Corporation des artistes et artisans de la Jacques-Cartier (CAAJC) a dévoilé le 12 novembre un deuxième projet de mosaïque communautaire, dont les fruits de la vente future iront à la Fondation médicale de la Jacques-Cartier.

Au sous-sol de la Maison Catherin’Art à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, plusieurs personnes sont venues assister au dévoilement de l’ébauche de la mosaïque.

mosaique_caajc2

Lucy Garneau explique la nature du projet.

Lucy Garneau, à la fois présidente de la CAAJC et artiste qui a réalisé le croquis de la mosaïque, prend la parole : « Ce sera une œuvre très moderne. La personne qui en fera l’acquisition sera très fière de l’accrocher à son mur pour l’admirer le plus souvent possible. »

Mme Garneau lève le voile sur l’ébauche. Il s’agit d’une tête de cheval, crinière au vent, dans des tons de gris et de bleu. Les tesselles seront en pâtes de verre et le fond de la mosaïque en verre blanc. « On a bien hâte de voir le rendu final », lance une Catherinoise.

Pour Lucy Garneau, le choix du cheval comme animal s’est imposé naturellement. « Il y a beaucoup d’amateurs de chevaux ici à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier », affirme-t-elle. En effet, un rodéo se tient chaque année dans la ville et l’on y compte plusieurs ranchs.

mosaique_caajc1

Le croquis de la mosaïque, avec plusieurs tesselles posées dessus pour donner une idée du rendu final.

Après le dévoilement, Mme Garneau ainsi que Daniel Boivin, administrateur de la page Facebook des mosaïstes du Québec, ont donné quelques explications sur le processus de réalisation d’une mosaïque.

La genèse du projet

C’est le deuxième projet de mosaïque communautaire de la CAAJC. Communautaire, car la population est invitée à prendre part à la réalisation de l’œuvre.

Au printemps dernier, une mosaïque avait été offerte à la Ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier dans le cadre du centenaire de la naissance d’Anne Hébert et du 30e anniversaire du Centre socioculturel qui porte le nom de l’auteure québécoise.

« Cela a permis de mieux faire connaître la Maison Catherin’Art auprès des résidents et des touristes », raconte Lucy Garneau.

Enchantés du résultat de la première mosaïque, les bénévoles et le maire de la ville, Pierre Dolbec, ont lancé l’idée d’en réaliser une deuxième.

Soutien à la Fondation médicale

Chaque année, le maire organise un tournoi de golf au profit de la Fondation médicale de la Jacques-Cartier. Au cours de celui qui se tiendra le 14 juin 2018, la mosaïque sera mise en vente par le biais d’un encan silencieux. « On s’est demandé à qui pouvait revenir le fruit de la vente et notre choix s’est arrêté sur la Fondation médicale », indique Mme Garneau.

La mission de la Fondation est de favoriser et d’améliorer la santé de la population. Les dons reçus par cet organisme de bienfaisance sont utilisés non seulement pour développer le Centre médical de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, mais aussi pour combler les besoins directs de la population.

Bénévoles recherchés

« On s’entendra sur le fait qu’une mosaïque, cela ne se termine pas en une fin de semaine », concède Mme Garneau. La CAAJC lance un appel aux bénévoles pour réaliser la mosaïque.

mosaique_caajc5

Le croquis ainsi que la planche de bois sur laquelle sera réalisée la mosaïque. 

Il est possible de donner un coup de main tout au long de l’hiver, les dimanches 5, 12, 19 novembre et 3, 10, 17 décembre, de 14 h à 17 h. Les dates pour les mois de janvier et février restent à déterminer.

Les bénévoles seront placés sous la direction de la présidente de la CAAJC. Pour plus d’informations : 418 875-4140.

À lire également : Salon Expo-cadeaux à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier