Saint-Raymond : redécouvrir le centre-ville à travers son objectif

Le 7 octobre, de Brisbane en Australie à Rio de Janeiro au Brésil, en passant par Saint-Raymond, des milliers de chasseurs d’images se sont réunis pour découvrir ou redécouvrir leur ville, lors du Worldwide Photowalk (comprendre marche photographique mondiale).

L’événement réunit depuis maintenant 10 ans plus de 20 000 personnes partout dans le monde, le premier samedi d’octobre.

À Saint-Raymond, la pluie n’a pas découragé les quatre photographes qui ont pris part à cette activité, organisée pour la première fois dans la ville. Jonathan Houle et Céline Cartelli, installés depuis quelques mois à Saint-Raymond, sont à l’origine de cette initiative. Ils avaient déjà participé à plusieurs reprises au Photowalk de Québec.

L’activité avait pour but de faire découvrir ou redécouvrir le centre-ville, par le biais de la photographie. Amateurs, professionnels ou simples curieux étaient invités à y prendre part, avec n’importe quel appareil, allant du reflex numérique au simple cellulaire.

Jonathan et Céline ont proposé aux participants de longer la rivière Sainte-Anne avant de se rendre sur la rue Saint-Joseph, cœur historique de la ville. À la fin du parcours qui aura duré deux heures, tout le monde s’est retrouvé autour d’un verre, afin de partager les prises de vue et d’échanger sur l’expérience.

Dans toutes les villes participantes au Wolrdwide Photowalk, un chef d’équipe choisit une photo et la soumet à un concours à l’échelle internationale. Dix finalistes et un grand gagnant sont ensuite désignés. Tous les « photo walkers » sont également invités à voter pour leur cliché préféré, pour attribuer le prix du public.

Pour les personnes intéressées, il y a de fortes chances que l’activité soit à nouveau organisée l’an prochain. Plus de détails sur le worldwidephotowalk.com.

concours_photo2

De gauche à droite : Jonathan Houle et Céline Cartelli (organisateurs); Daniel Cadotte et Suzy Châteauvert (participants).