La Place Saint-Louis : un véritable carrefour de services

L’ouverture officielle de la Place Saint-Louis de Pont-Rouge s’est déroulée le 1er octobre devant une centaine de citoyens impatients de la visiter. Autrefois Couvent des sœurs de la Charité, la Place Saint-Louis, renommée ainsi à la suite d’un concours auprès de la population, abrite désormais le nouvel hôtel de ville ainsi qu’une vingtaine d’organismes.

Les Pontrougeois retrouvent au même endroit non seulement l’ensemble des services de la municipalité, mais aussi deux grandes salles polyvalentes, une piscine, un parc et de nombreux organismes.

Présentement, 23 organismes y ont élu domicile, comme le CERF Volant de Portneuf, la Maison des aînés ou encore l’École régionale de musique de Pont-Rouge.

place_saint-louis2

Des musiciens de l’École régionale de musique de Pont-Rouge lors de la cérémonie.

Le taux d’occupation est actuellement de 86 %. Il reste donc de la place. Ghislain Langlais, maire de la ville, a invité les organismes souhaitant occuper des espaces au troisième étage à se manifester.

Retour en arrière

À peine un an après la prise de possession du Couvent des Sœurs de la Charité, la Ville y a installé ses locaux.

À titre de rappel, c’est en août 2015 que l’acte de vente a été signé. La prise de possession de l’édifice, à l’automne 2016, a permis à la Ville de démarrer des travaux de mise aux normes.

Dès le mois de février de cette année, les employés déménageaient leurs bureaux dans les nouveaux locaux. Au mois de mai, la phase d’aménagement afin de pouvoir accueillir les organismes était amorcée.

place_saint-louis1

La coupure du ruban. De gauche à droite : Philippe Bussières (conseiller municipal), Lina Moisan (conseillère municipal), lGhislain Langlais (maire), Guylaine Charest (conseillère municipale),Hélène Bernard (représentante de Joël Godin, député fédéral), Catherine Gosselin (représentante de Michel Matte, député provincial), Michel Brière (conseiller municipal) et François Couture (conseiller municipal).

L’acquisition et le réaménagement du bâtiment ont nécessité un investissement de 3,5 millions de dollars. Environ 2,6 millions proviennent d’une subvention du gouvernement du Québec. Une partie du solde a été prise à même le budget de la Ville et un prêt de 750 000 $ a été souscrit pour finaliser le tout.

Le parc situé devant l’édifice est un legs du comité organisateur des Fêtes du 150e, qui en a assumé les coûts grâce à une subvention fédérale.

Avant d’inviter la population à visiter la Place Saint-Louis, le maire a remercié les Sœurs de la charité, dont plusieurs étaient présentes à l’inauguration, pour la formidable occasion qui s’est présentée à la communauté avec la vente de l’édifice.

place_saint-louis5

place_saint-louis6