Accueil de la famille Oufan: la campagne de financement bat son plein

Alors que près de 14 500 $ de dons ont déjà été amassés afin d’accueillir une famille de réfugiés syriens à Saint-Raymond, une grande vente de billets a été lancée le mois dernier.

panier

Cette vente doit permettre de récolter 3000 $ supplémentaires pour la cause, rapprochant un peu plus le comité d’accueil de réfugiés de Saint-Raymond de son objectif de 25 000 $.

En achetant un billet de 10 $, on peut espérer remporter l’un des quatre paniers « Bon temps pour soi », d’une valeur de 100 $ chacun. Ces paniers contiennent différents produits : une bouteille de vin, de la bière de micro-brasserie, de la confiture, des fromages, une tasse de café peinte à la main ou encore des produits pour le corps.

Au moment d’écrire ces lignes, le comité recherche des points de vente dans Saint-Raymond. Toutefois, les personnes désirant se procurer des billets ou aider à leur vente peuvent appeler au 418 337-1424. Le tirage aura lieu le 20 décembre prochain.

Subvenir aux besoins de la famille

L’argent doit permettre aux membres de la famille Oufan de subvenir à leurs besoins pendant une année. « Tout a été planifié au niveau du budget, explique Anouk Thibault, du comité. Le but, c’est qu’ils puissent vivre décemment et s’intégrer dans la communauté. »

Au mois de juin, le gouvernement du Québec a donné son feu vert à l’accueil de la famille. Reste encore celui du gouvernement fédéral. Selon Mme Thibault, il faudra encore patienter un peu. « On espère les voir arriver dans le courant de l’été prochain, le temps que le fédéral donne son accord », fait savoir la bénévole.

Selon le comité, qui reçoit ses informations par le biais de la mission jésuite responsable du dossier de parrainage, le couple et ses deux filles se portent bien. Anouk Thibault précise : « Ils sont quelque part au Proche-Orient. Pour des raisons de sécurité, on ne divulgue pas d’informations précises, mais on sait qu’ils sont en bonne santé. »

Pour en savoir davantage sur le comité d’accueil de réfugiés de Saint-Raymond, consultez sa page Facebook.

À lire également : Réfugiés syriens : Saint-Raymond accueillera une jeune famille