Journées de la culture : pleins feux sur le patrimoine culturel raymondois

Les Journées de la culture avaient pour thème cette année « Pleins feux sur le patrimoine culturel », un thème qui a été suivi à la lettre par Saint-Raymond. Le 30 septembre, la ville conviait ses citoyens à des promenades guidées pour découvrir ou redécouvrir leur patrimoine.

Étienne St-Pierre, coordonnateur culturel, accompagné par la guide Charlotte Cormier, ont proposé aux marcheurs une visite historique et patrimoniale dans la ville, avec des arrêts commentés à la petite chapelle, au pont Tessier ou encore à l’ancien couvent.

Rambo s’invite

Les promenades se sont terminées à la Maison Plamondon, où les marcheurs en ont profité pour découvrir l’exposition sur l’explorateur Joseph Bureau, l’organiste Augustine Plamondon et le célèbre parolier Luc Plamondon.

culture2017_2

La Maison Plamondon, avec l’exposition sur trois figures qui ont marquées l’histoire de Saint-Raymond.

Derrière la maison, une surprise attendait les visiteurs dans l’antre du four à charbon : une imposante sculpture-machine, œuvre du Raymondois Mathieu Fecteau. En actionnant la « crinque » d’un moteur de motoneige, un extrait vidéo du film Rambo était projeté sur les murs du four.

On reconnaîtra ici la signature de cet artiste, qui fait preuve d’ingéniosité et d’humour pour amener les gens à interagir avec ses œuvres.

culture2017_3

La sculpture-machine de l’artiste Mathieu Fecteau.

Biodanza le dimanche

Dimanche après-midi, la population a pu s’essayer à la Biodanza, grâce à deux facilitateurs venus de Québec.

Avec des propositions de mise en mouvement en solo, duo ou groupe, sous forme de danses avec différents rythmes musicaux, Brigitte Lafleur et Olivier Dettwiller ont convié les participants à se réapproprier leurs corps.

Une dizaine de curieux ont découvert cette méthode de développement humain créé par le Chilien Rolando Toro.

Patrimoine en images

Au centre multifonctionnel, il était possible de visiter une exposition de photos anciennes préparée par la Société du patrimoine ainsi que de rencontrer les artistes de l’exposition collective « Nos racines ».

Gino Carrier, Claudette Julien et Stanislas Stronikowski accueillaient les visiteurs pour échanger sur leurs œuvres portant sur le patrimoine et l’histoire de Saint-Raymond.

À titre de rappel, cette exposition présentée dans le cadre du 175e anniversaire de Saint-Raymond est ouverte jusqu’au 27 octobre, du lundi au jeudi de 9 h à 16 h et le vendredi de 9 h à 13 h.