Revivre l’histoire de Pont-Rouge en dix capsules vidéo

 

Dans le cadre du 150e anniversaire de Pont-Rouge, le comité des fêtes a préparé dix capsules historiques, afin que la population puisse s’imprégner encore un peu plus du riche passé de la ville.

« On n’oublie pas notre passé, on fait en sorte que les générations actuelles et futures puissent se souvenir de l’histoire de leur ville », a lancé Ghislain Langlais, maire de Pont-Rouge, lors d’une conférence de presse organisée le 21 septembre.

capsulespr2

Ghislain Langlais, maire de Pont-Rouge.

L’idée des capsules historiques a germé dans l’esprit de Sylvain Brousseau, membre du comité des fêtes. « Nous voulions mettre à l’avant-plan certaines périodes de l’histoire de la ville, des événements ainsi que des personnes », fait-il savoir.

Les capsules, d’une durée d’environ 3 minutes chacune, sont toutes liées par un fil conducteur : une famille résidant à Pont-Rouge. Les vidéos débutent avec une scène de la vie quotidienne, ce qui permet d’introduire un thème historique.

Dans l’une des vidéos, qui a été projetée en conférence de presse, la mère de la famille s’adresse à son conjoint : « Chéri, le moulin Marcoux vient de lancer sa programmation de spectacles pour l’année. Là, c’est une salle de spectacles, mais avant, il servait à quoi avant le moulin ? »

Un narrateur s’exprime ensuite et des photos d’époque défilent. On apprend ainsi que c’est en 1870 qu’Hyppolite Dubord, constructeur de navires à Neuville, décide de faire bâtir un moulin à farine. Celui-ci est construit avec des pierres prises aux abords de la rivière. M. Dubord n’a malheureusement pas le temps de voir le bâtiment achevé, puisqu’il tombe de la fenêtre d’un hôtel à Québec.

Les capsules ont été réalisées par Éric Laroche. La distribution comprend Éliane Blackburn (fille), Annie Gignac (mère), Martine Roy (grand-mère), Michel Blackburn (père) et Daniel Laroche (grand-père). Louis Bussières a pour sa part prêté sa voix pour la narration.

capsulespr1

Le comité des fêtes du 150e anniversaire de Pont-Rouge a plus d’un tour dans son sac pour que le présent, mais aussi le passé, soit gravé dans les mémoires. 

M. Brousseau, qui signe les scénarios, livre quelques détails : « La grand-mère vient des rangs et le grand-père du village. De leur union est né le père, qui a grandi à Pont-Rouge. Ce dernier a rencontré sa conjointe à Québec, avec qui il a eu une fille. »

La minisérie sera diffusée du 28 septembre au 30 novembre, à raison d’une capsule par semaine, et lancée par le biais de Facebook.

La population pourra visionner les vidéos sur le site Internet des fêtes du 150e de Pont-Rouge, sous l’onglet « 150e en images », et ce jusqu’à la fin de l’année 2018. Les vidéos seront ensuite archivées sur le site Internet de la Ville de Pont-Rouge.

Les thèmes abordés sont :

  1. Joey Juneau
  2. Olympiennes
  3. Collège Saint-Charles
  4. Écoles primaires
  5. Moulin Marcoux
  6. Le pont
  7. Scierie Dansereau-Lazure
  8. Maison Déry
  9. Île Notre-Dame
  10. L’église

Un documentaire

Prévoyant, le comité des fêtes va produire un documentaire sur l’année du 150e, notamment pour les personnes qui n’ont pas accès à Internet.

« L’idée, c’est d’aller voir directement les gens dans leur milieu, comme dans les résidences pour les personnes âgées », détaille Marcellin Simard, du comité.

Le documentaire, qui doit inclure l’ensemble des capsules historiques ainsi que d’autres documents, sera présenté à partir de la mi-octobre.

capsulespr3

Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée à l’hôtel de ville le 21 septembre, le comité des fêtes a projeté en avant-première deux des dix capsules historiques.