« Moi, je fleuris ma ville » : l’implication citoyenne récompensée à Saint-Raymond

Le 14 septembre, le Comité d’embellissement de Saint-Raymond a récompensé les participants de l’édition 2017 de « Moi, je fleuris ma ville », lors d’un gala de reconnaissance qui s’est tenu au centre multifonctionnel Rolland-Dion.

La tradition est bien ancrée. Comme chaque année, la soirée du gala permet de souligner l’implication des citoyens dans le fleurissement et le verdissement de leur ville.

« C’est un moment privilégié et haut en couleur, qui donne l’occasion de mettre en valeur le travail de citoyens passionnés », explique Ginette Leclerc, présidente du Comité d’embellissement de Saint-Raymond.

Dans une salle élégamment décorée, avec de nombreux bouquets de fleurs, les organisateurs de la soirée ont fait défiler à l’écran les photos des propriétés participantes. Le public a ainsi pu découvrir et admirer de magnifiques terrains.

Exceptionnellement cette année, les différentes catégories du concours ont été regroupées en une seule, nommée « Aménagement privé ». En ce 175e anniversaire de Saint-Raymond, l’ensemble des participants, qui étaient au nombre de 9, s’est vu remettre un prix.

Sous forme de mention spéciale, le fameux Géranium d’or a été décerné à Luc Lortie, président de Castella Construction et propriétaire de l’immeuble à logements situé à l’extrémité ouest de la rue Saint-Cyrille.

embellissement3

Luc Lortie (à droite) et sa conjointe Marie-Josée Teixeira (avec le prix) se sont vu remettre le Géranium d’or par Martin Richard et Gisèle Simoneau, du Comité d’embellissement.

« Il y a vraiment un bel aménagement qui y a été réalisé, et ce malgré le fait que le terrain soit de petite dimension », notent les membres du jury.

Par ailleurs, Jacques Julien et Jocelyne Déry ont été récompensés pour leur engagement bénévole.

Une ville toujours plus belle

Lors de la soirée, Ginette Leclerc a tenu à félicité l’équipe d’Odette Maheu, horticultrice en chef de la Ville.

« Depuis l’arrivée de cette équipe, Saint-Raymond a reçu deux prix en ce qui concerne son embellissement », a rappelé Mme Leclerc. En effet, un quatrième fleuron a été obtenu en 2015, remis par Fleurons du Québec. L’année dernière, Saint-Raymond a été reconnue comme « la municipalité s’étant le plus améliorée en ce qui concerne l’horticulture dans la MRC de Portneuf ».

Daniel Boucher, surintendant aux bâtiments et conseiller aux nouveaux projets, a présenté les nombreuses réalisations effectuées ou à venir : fleurissement du muret de l’avenue de l’Hôtel de Ville et bientôt de celui qui de la Côte Joyeuse, mosaïculture du 175e, amélioration du parc Alban-Robitalle ou encore de l’arboretum du Club Lions. Chaque année, la Ville investit plus de 100 000 dollars dans son embellissement.

Valérie Paquette, bénévole au comité de la forêt nourricière de Saint-Raymond, a pour sa part affirmé que le développement de ce projet se poursuivait. « On en est au troisième été, fait-elle savoir. L’objectif demeure inchangé, c’est de créer un parc où les citoyens peuvent venir cueillir des fruits gratuitement. » Selon la bénévole, il sera possible de réserver une parcelle dans les jardins communautaires dès l’année prochaine.

Vandalisme

Daniel Boucher a rapporté plusieurs faits de vandalisme qui se sont produits au cours de l’année.

Plusieurs plantes ont été volées dans les plates-bandes. Sur la rue Saint-Cyrille, des arbres ont été endommagés.

Aussi, des arbres qui ont été plantés lors de l’inauguration de la piste cyclable en 1996 ont dû être remplacés. « On a été obligé de couper plusieurs arbres dont l’écorce a été enlevée, précise le surintendant aux bâtiments. C’est bien dommage, car ils avaient de nombreuses années de maturité. »

M. Boucher invite la population à signaler tout acte de vandalisme, en contactant la Ville ou la Sûreté du Québec.

Remerciements

Ginette Leclerc a conclu la soirée en remerciant toutes celles et ceux qui se sont inscrits à « Moi, je fleuris ma ville ».

embellissement2

Ginette Leclerc, présidente du Comité d’embellissement de Saint-Raymond. 

Mme Leclerc a notamment salué l’action menée par la Ville : « Je remercie tout particulièrement la Ville, qui encourage les activités comme celle de ce soir, à savoir reconnaître les efforts que tout un chacun déploie pour embellir son environnement. Cela contribue à améliorer notre qualité de vie et donne le goût à de nouvelles personnes de s’établir à Saint-Raymond. »

À lire également : Une année chargée pour le Comité d’embellissement de Saint-Raymond


Les gagnants de « Moi, je fleuris ma ville »

Caroline Audet et Éric Vézina

Valérie Cimon

Carole et André Gagnon

Sylvie Langevin

Monique Martineau Bégin

Françoise Ouellet

Brigitte Provost et Éric Massey

André Slivitzky

Christine Tremblay

Luc Lortie (mention spéciale, Géranium d’or)

Jacques Julien et Jocelyne Déry (implication bénévole)

embellissement1

Le gala de reconnaissance s’est déroulé au centre multifonctionnel Rolland-Dion.