Lac-Sergent : René-Jean Pagé ne se représente pas

Le maire sortant de Lac-Sergent, René-Jean Pagé, ne se représente pas aux élections municipales du dimanche 5 novembre. Dans une longue lettre adressée aux citoyens, il dresse le bilan de son mandat et fait état des grands dossiers en cours. M. Pagé a pris sa décision il y a quelques semaines.

Le dossier le plus important fut sans doute celui du projet d’égout collecteur, rejeté par la population lors de la consultation référendaire d’avril dernier. Avec son budget restreint, la Ville ne pouvait présenter de plan de mise aux normes des installations septiques qui avaient été reconnues déficientes par l’étude des ingénieurs conseil Roy et Vézina en  mars 2012.

Par ailleurs, M. Pagé veut «  féliciter les 15 citoyens propriétaires qui ont procédé à la mise aux normes de leurs installations septiques et ce, depuis le résultat du sondage référendaire d’avril dernier. Ce geste d’initiative personnelle, a démontré l’attachement que ces gens portent à la sauvegarde de notre lac. Ce geste de solidarité doit devenir un symbole de collaboration collective sans égard à la délicate attitude du… pas dans ma cour ».

« Vous avez compris chers citoyens et sans être alarmiste, que notre administration et nos actions de gouvernance au quotidien ne sont pas proportionnelles à la taille géographique de notre ville. Vivre et protéger un bassin versant comme le nôtre et qui plus est, sachant que celui-ci est occupé par des tiers dont la législation ne nous appartient pas, relève d’une persuasion continue, que nos effectifs ne nous permettent pas actuellement. Une politique de bassin versant demeure en projet avec la CAPSA, dossier en court d’acceptation tripartite à venir », déclare René-Jean Pagé.

La CAPSA a en effet dressé un « Portrait préliminaire du lac Sergent », dont l’objectif est d’offrir une expertise afin « d’harmoniser les activités humaines aux enjeux liés à l’eau et son écosystème ».

Parmi les autres dossiers évoqués par M. Pagé, notons celui de la chapelle, dont la municipalité a fait l’acquisition et dont la vocation future reste à définir, et celui du garage municipal, dont le projet de construction est en cours.

« Sachez que ce fut pour moi un énorme privilège d’être votre maire de fin de mandat, mon sentiment d’appartenance à votre endroit s’est vivement cristallisé et sachez que ma disponibilité en tant que bénévole à l’égard de nos organismes locaux ne fera que confirmer mon attachement à notre précieuse région appelée Lac-Sergent », conclut René-Jean Pagé.